×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Culture

Sorties: Le diktat des videurs

Par L'Economiste | Edition N°:1054 Le 06/07/2001 | Partager

. Chargés du maintien de l'ordre, ils vont souvent bien au-delà...Ils s'appellent souvent Saïd, Simo ou “flane”, reconnaissables à leur gabarit qui impressionne et leur tronche qui dissuade. Ils sont des V.I.P. pour le grand public, les privilégiés qui bénéficient des faveurs des maîtres des lieux. Ce sont les videurs des boîtes de nuit. Chargés officiellement du maintien de l'ordre, ils vont au-delà, font le tri de la clientèle, édictent parfois la stratégie commerciale de la maison et rançonnent les moins connus. C'est le prix de l'amitié, font-ils comprendre. Sur la corniche casablancaise, toutes les boîtes sont logées à la même enseigne: Le Balcon 33, Villa Fandango, Vanity, Petit Rocher ou la toute dernière Bodega Revolver. Celle-ci fait fort. Détails. Après un appel pour une réservation, une voix explique que samedi soir, c'est exceptionnel, “la maison est dans l'impossibilité de garantir des tables, il faut venir sur place”. Elle aurait pu ajouter “et tenter sa chance”. Une demi-heure plus tard, soit vers 9h30, à la porte de la boîte de nuit, deux videurs font valoir le contraire. Le premier est grand, svelte, le teint mat et assez baraqué; le second est de taille normale, cheveux frisés avec une bedaine apparente! Les videurs sont aussi recrutés en fonction de leurs antécédents judiciaires, la forme physique n'étant qu'un paramètre entre autres. “Samedi soir, c'est sur réservation, expliquent-ils, aussi somme-nous priés de libérer le passage”. Preuve du diktat des videurs, une heure plus tard, retour “généreux”, l'entrée est libérée avec le sourire. De leur côté, Villa Fandango et Le Balcon 33 adoptent un langage moins subtil et des méthodes beaucoup plus rugueuses. Enfin en prime time, l'accès au Petit Rocher est ouvert uniquement aux “potes” de Saïd. En France, des comportements aussi discriminatoires sont connus de la justice (c'est pas pour autant qu'ils restent impunis). Au Maroc, la voie de la justice est désormais balisée. La nouvelle loi sur la concurrence a introduit le délit de refus de vente ou de prestation d'un service commercial. Cette infraction existe depuis 1971, mais les services des préfectures chargés de la constater n'ont jamais été très regardants. Ils ne le sont pas non plus vis-à-vis des mineures qui ont droit de cité partout où elles vont sur la corniche casablancaise. En général, la clientèle en raffole. Les gérants aussi. D'une part, elles viennent pour s'amuser et d'autre part, l'alcool! elles le font boire aux autres. Tout ça sous l'oeil vigilant d'un agent de maintien de l'ordre. Son travail est obligatoirement lié à celui des videurs. Ces derniers lui livrent la marchandise (un client soûl ou qui refuse de graisser la patte) et lui se charge de la ficher. La liste des persona non grata dans les boîtes casablancaises est liste ouverte: tout fêtard y est candidat.


Un quartette de jazz se produit à l'Aéropostale

Restaurant façon bistrot, l'Aéropostale organise à partir du 17 juillet six concerts de jazz. Le quartette qui animera ces soirées sera composé d'artistes, saxophoniste et contrebassiste, connus des clubs parisiens et du monde du cinéma. Ils seront accompagnés du guitariste casablancais Karim. La formation interprétera les grands standards de jazz. Le genre musical est l'une des thématiques du restaurant à côté de la ligne postale aérienne, dont il porte d'ailleurs le nom.A. H.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    publici[email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc