×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Sony va «investir massivement dans les technologies»

Par L'Economiste | Edition N°:2123 Le 05/10/2005 | Partager

. La marque sera visible à la Coupe du Monde de foot en 2006 Le nouveau PDG de Sony, l’Américain Howard Stringer, s’est à nouveau dit déterminé, mardi 4 octobre, à investir dans les technologies pour revitaliser le géant nippon de l’électronique en difficulté. «Nous allons investir massivement dans les technologies», a affirmé Stringer lors d’une conférence au salon électronique Ceatec de Tokyo, devant un parterre de professionnels du secteur et de technophiles. Il a notamment cité le processeur Cell qui équipera la future console de jeux vidéo PlayStation 3, le calcul en parallèle, et la nouvelle génération de DVD haute-définition Blu-Ray Disc. Après son premier examen de passage devant les analystes et investisseurs au Japon et aux Etats-Unis, Stringer s’est cette fois livré à une offensive de charme devant les techniciens. La presse japonaise a souvent donné de lui l’image d’un pur financier coupeur de coûts, prêt à sacrifier la technologie sur l’autel de la rentabilité. Sony avait présenté, fin septembre, un plan de restructuration prévoyant la suppression de 10.000 emplois dans le monde. «Nous sommes déterminés à être numéro un des baladeurs audionumériques, de l’image numérique, des enregistreurs vidéos et des téléviseurs», a asséné l’ex-journaliste, premier étranger à diriger un mastodonte de l’électronique japonais. «Mais nous avons appris qu’un excellent matériel ne suffit pas à garantir le succès», a-t-il poursuivi. «Nous devons être plus attentifs aux besoins du client, nous devons écouter les vendeurs, nous devons aussi développer des savoir-faire dans le domaine des logiciels», a détaillé Sir Howard. «L’ère du numérique a tout juste commencé. Vous allez voir un nouveau Sony», a-t-il conclu, promettant aussi que la marque serait plus visible, notamment lors de la Coupe du Monde de football en 2006 en Allemagne.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc