×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Sommet de Doha: Le Président iranien propose un plan de paix pour le Proche-Orient

Par L'Economiste | Edition N°:893 Le 13/11/2000 | Partager

Le Président iranien Mohammad Khatami a créé la surprise en proposant, hier à l'ouverture du 9ème sommet de l'Organisation de la Conférence Islamique (Qatar), un plan de paix au Proche-Orient en quatre points, s'articulant autour d'un Etat multiconfessionnel en Palestine. Dans une intervention, il a déclaré que ce plan consiste en «un retour de tous les Palestiniens en Palestine« et «un référendum des vrais Palestiniens, musulmans, chrétiens et juifs pour se prononcer sur leur Etat indépendant«. Les deux autres points du plan Khatami consistent en «l'établissement d'un Etat palestinien indépendant (...) avec Jérusalem comme capitale« et au droit de «cet Etat indépendant de décider de ceux qui habiteront son territoire«. Les 56 membres de l'OCI, dont 27 sont représentés par leur chef d'Etat, affichent une rare unanimité, favorisée par leur préoccupation par la situation explosive en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Les violents affrontements entre Palestiniens et armée israélienne, qui ont fait 210 tués - des Arabes dans leur quasi-totalité - depuis le 28 septembre sont l'unique sujet prévu au programme de la première journée du sommet, lequel doit durer trois jours. Leurs ministres des Affaires Etrangères ont recommandé aux pays entretenant des relations diplomatiques avec Israël de les rompre et d'apporter leur plein soutien aux Palestiniens. Cependant, la Turquie qui entretient des relations diplomatiques avec Israël n'était pas du même avis. «Notre politique n'a pas changé et nous devons utiliser nos bonnes relations avec Israël pour promouvoir la paix au Proche-Orient«, a déclaré son ministre des Affaires Etrangères, M. Ismaïl Cem.La recommandation, adoptée quarante-huit heures plus tôt par les ministres des Affaires Etrangères de l'OCI, cautionne en outre les demandes de l'Autorité palestinienne d'«une protection internationale au peuple palestinien« et d'«une commission d'enquête internationale neutre« sur les violences dans les territoires palestiniens. Neuf autres chefs d'Etat arabes prennent part au Sommet de Doha, dont le Président syrien Bachar al-Assad. Le Maroc est représenté par SA Royale le Prince Moulay Rachid. Quant à l'Egypte, elle se fait représenter par son Premier ministre, M. Atef Abid. F.T (AFP)

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc