×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

Société Générale: Le golf dans la stratégie de communication

Par L'Economiste | Edition N°:49 Le 15/10/1992 | Partager


Les 10 et 11 Octobre s'est tenu, au Royal Golf Club de Mohammédia, le concours «Souverains d'Or» organisé et financé par la Société Générale Marocaine de Banques. Cette année, les organisateurs annoncent avec une certaine fierté que le nombre de participants réunis n'a encore jamais été atteint. En effet, 273 golfeurs tant amateurs que professionnels ont concouru. Une cinquantaine de prix ont été distribués. Les «Souverains d'Or» ont rassemblé entre 300 et 350 personnes, y compris ceux qui ont concouru. Ces chiffres sont justifiés par le caractère privé du club, qui n'est pas ouvert au public.
L'idée de départ de cette manifestation qui est devenue une compétition classique a pour origine, entre autres, l'intérêt que porte M. Omar Sqalli, Directeur Général Adjoint de la Société Générale, à ce sport. Depuis, les objectifs de cette opération, qui se tient régulièrement, se sont précisés. Il s'agit en premier lieu d'une opération médiatique pour la clientèle acquise mais aussi pour les prospects. La manifestation favorise le contact et les échanges entre clients et cadres de la banque. C'est aussi une démarche qu'effectuent la Direction Générale et le personnel d'encadrement envers la clientèle que l'établissement bancaire souhaite approcher. Cette dernière est essentiellement constituée d'hommes d'affaires et de cadres supérieurs. La part du budget publicitaire global de la Société Générale consacrée à cette opération est de 10%. Tout est pris en charge et organisé par l'établissement bancaire.

Sur le plan sportif, c'est la contribution d'une institution bancaire à faire connaître un sport qui reste élitiste. La compétition «les Souverains d'Or» est organisée dans des villes différentes. Elle a eu lieu à Rabat, à Marrakech... L'année dernière elle devait se tenir à Agadir mais pour des raisons internes, le choix s'est porté sur un lieu plus proche.
La Société Générale veut apporter une aide à la Fédération de Golf en vue du développement de ce sport où le Maroc a été précurseur par rapport à ses voisins. Depuis, le Maroc a accusé un certain ralentissement, «alors que la Tunisie a déjà tout un programme de construction», précise M. Sqalli. Pourtant, ce sport joue un rôle d'appoint au niveau du tourisme.
La Société Générale est aussi le premier établissement bancaire qui a participé financièrement à la réalisation du Golf des Jardins de la Palmeraie à Marrakech. Cette participation financière était de l'ordre de 30% du coût global de la réalisation.

Naîma HADER.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc