×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Agenda

    SISTEP 1996 : L'OCP délie la bourse

    Par L'Economiste | Edition N°:232 Le 30/05/1996 | Partager


    La Bnstp poursuit la promotion du Salon International de Sous-traitance et de Partenariat (Sistep) auprès des chambres de commerce et d'industrie. Les organisateurs de cette deuxième édition prévoient une participation plus importante que lors de la première édition avec, en plus, l'OCP comme principal sponsor.


    La Chambre de Commerce et d'Industrie de Mohammédia a organisé le vendredi 24 mai une conférence de presse conjointement avec la Bourse Nationale de Sous-Traitance et de Partenariat (Bnstp). Cette rencontre a été programmée dans le but de sensibiliser les entreprises de Mohammédia à la participation au Sistep.
    M. Abdelmajid Benmoussa, directeur général de la Bnstp, a annoncé que le Salon a pu intéresser plusieurs entreprises nationales et internationales et qu'il va bénéficier du soutien de l'Office Chérifien des Phosphates qui en sera le sponsor officiel. Il est à rappeler que l'OCP s'intéresse de plus en plus au secteur de la sous-traitance qui est censé lui permettre de se consacrer à son métier de base pour ne pas disperser ses énergies sur des activités lointaines. Sa participation à la seconde édition du Sistep sera pour les éventuels sous-traitants une bonne opportunité leur permettant d'évaluer leurs possibilités devant les demandes de l'Office.

    Par ailleurs, dans son intervention inaugurale, M. Abdallah Zouhir, président en exercice de la Chambre de Commerce et d'Industrie, a encouragé les hommes d'affaires présents à participer au Sistep, leur annonçant par la même occasion que la CCI de Mohammédia a préparé à leur intention, avec la Bnstp, une formule d'exposition collective et donc moins coûteuse que la participation individuelle.
    Vu l'importance industrielle de la zone, la CCI de Mohammédia est l'une des rares chambres de commerce qui ont participé au Sistep 1994 et qui participeront à celui de 1996.
    La région de Mohammédia compte 137 unités industrielles dont 33 dans le secteur des IMME, directement intéressées par le Salon. Les autres entreprises se répartissent sur les secteurs du textile et cuir (47 unités), la chimie et parachimie (29 unités), l'agro-alimentaire (12) et le BTP (16). Le nombre des emplois effectifs est estimé à 14.000 postes pour une population active de 60.000 personnes.

    Concernant l'équipement en infrastructure industrielle, la ville de Mohammédia dispose de quatre zones industrielles: Le quartier industriel du Bd Hassan II, principale zone de concentration usinière; zone pétrochimique de la raffinerie SAMIR, de la Centrale Thermique et de leurs sous-traitants; zone Sud-Ouest dont la première tranche est en cours d'équipement est située entre l'autoroute et le chemin de fer, avec une superficie de 116 hectares répartis en 688 lots de 360 à 6.000 m2; enfin, dans la partie Nord-Est est prévue la zone d'activité économique Riad Salam qui sera étendue sur 21 hectares répartis en 170 lots de 350 à 600m2.
    Poursuivant une politique d'ouverture à l'international, la CCIM a signé des accords avec des chambres de commerce européennes dont la CCI de Béthune en France, la CCI de Roeselare en Belgique et la CCI de Wolverhampton en Grande-Bretagne.

    Hakim ARIF

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc