×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1235 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1245 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1249 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Siemens: 2.400 emplois de moins d’ici 2007

Par L'Economiste | Edition N°:2113 Le 21/09/2005 | Partager

. Notamment dans les services informatiquesLe groupe allemand Siemens augmente la pression sur ses divisions à problèmes, avec notamment 2.400 suppressions d’emplois d’ici 2007 dans les services informatiques (SBS), a-t-il annoncé lundi 19 septembre. «Il est inévitable de supprimer ces emplois en Allemagne dans les deux prochaines années» chez SBS, a indiqué le groupe dans un communiqué. Siemens avait déjà annoncé en début d’année 950 premières suppressions d’emplois chez SBS, qui emploie au total environ 16.000 personnes, ainsi que diverses mesures de rationalisation, mais la division reste déficitaire. Le groupe entend donc mettre en oeuvre un plan d’économies supplémentaires, devant permettre de réduire les coûts de 1,5 milliard d’euros d’ici 2007. Cette mesure est le premier élément concret d’un plan plus large pour redresser les divisions à problème du groupe. Dans la téléphonie (la division Com), des discussions sont ainsi en cours avec les représentants des salariés et le syndicat IG Metall sur des «ajustements au niveau du personnel», selon le communiqué du groupe de Munich. Siemens ne donne pas d’indications sur l’ampleur des coupes possibles dans les effectifs de Com. Mais IG Metall a déjà indiqué craindre 3.000 suppressions d’emplois, et le titre Manager-magazin avançait dimanche un chiffre encore plus élevé de 4.224 postes. Une 3e division déficitaire, celle de logistique et de manutention (L&A), va pour sa part être démantelée avec effet au 1er octobre 2005. Siemens avait déjà annoncé en juin la filialisation d’une partie des activités, celles de manutention pour les PME. Les autres activités plus rentables (mécanisme d’automatisation pour le tri postal, pour les aéroports...) vont être réparties dans d’autres divisions du groupe. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc