×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Sidi Rahal: Le tissu urbanistique s’organise

    Par L'Economiste | Edition N°:2292 Le 07/06/2006 | Partager

    . Restructuration du douar Oligini. Un investissement de plus de 2,6 millions de DHDouar Oligini n’aura plus la même physionomie dans quelques mois. En effet, cet ensemble d’habitations anarchiques du centre de Sidi Rahal Chatia (province de Settat) est en cours de restructuration. La première phase de cette opération a été lancée la semaine dernière. Quelque 280 familles sont concernées par cette restructuration.Les travaux ont été entamés par l’aménagement des voies qui a nécessité la démolition totale de 43 constructions anarchiques. Il est également prévu de doter ce douar de l’eau potable et de faire bénéficier ses habitants de l’électrification et d’un réseau de canalisations pour l’assainissement liquide dont la réalisation est également prévue dans le cadre de la même opération.L’ensemble du projet coûtera 2.639.834 DH. Il sera financé dans le cadre d’un partenariat entre l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) et le Conseil régional de la Chaouia-Ouardigha. Soit 60% pour l’INDH et 40% pour la région.Il est à noter que les propriétaires des logements démolis ont déjà bénéficié de lots de terrains équipés à titre compensatoire comme ils ont bénéficié de plans préétablis et d’autorisation de construire, non loin dudit douar.A signaler également que les superficies concernées sont de l’ordre de 4 hectares. Le projet de restructuration de douar Oligini a été très agréablement accueilli par les populations qui ont toujours vécu dans des conditions de précarité et d’insalubrité totales. L’importance du projet est également à considérer du point de vue urbanistique et environnemental de toute la station balnéaire de Sidi Rahal Chatia. La restructuration dudit douar va inéluctablement entraîner une revalorisation de toute la station. De notre correspondant, Abdellah ECHAKHS

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc