×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Société

    Sidaction Maroc finance 8 projets

    Par L'Economiste | Edition N°:3034 Le 28/05/2009 | Partager

    . Fonds d’appui aux structures partenaires. Plus de 2,6 millions de DH attribués par l’ALCS L’ASSOCIATION de lutte contre le sida (ALCS) a signé, lundi 25 mai à Casablanca, des conventions de financement avec des représentants des associations et instituts de recherche. Ces derniers ont bénéficié d’un financement de 2,62 millions de DH, dans le cadre du Fonds d’appui aux structures partenaires (FASP) de Sidaction Maroc 2008. L’ALCS espère ainsi contribuer au «renforcement de la réponse nationale en matière de l’infection VIH/Sida». «Il s’agit d’un tournant dans l’histoire de la lutte contre le sida avec l’implication de la société civile», fait savoir Hakima Himmich, présidente de l’ALCS lors d’une conférence. «Ce fonds d’appui est un fait unique dans le mouvement associatif. Il a pu voir le jour même si la collecte n’était pas suffisante. D’ailleurs, l’ALCS n’a pas de fonds suffisants pour les 2 prochaines années, il faudra trouver d’autres sources de financement», souligne Himmich. Le FASP «va permettre aux associations de se développer», souligne pour sa part Fouzia Bennani, directrice générale de l’ALCS. En effet, ce fonds est destiné à aider les associations impliquées dans la lutte contre le sida en matière de formation et de prévention. Il va permettre aussi de financer des actions de renforcement institutionnel. Le montant global du fonds représente 31,5% du montant total collecté lors de Sidaction Maroc 2008 (8,33 millions de DH). Un appel à projet a été lancé le 18 mars dernier auprès des structures partenaires de l’ALCS ayant signé une charte de partenariat dans le cadre de Sidaction 2008. Sur les 10 structures partenaires, 8 ont demandé une subvention au FASP. Il s’agit de l’Association marocaine de planification familiale (148.800 DH), l’Association marocaine de solidarité et de développement (392.838 DH), l’Association du jour (393.336,14 DH), l’Association Pasteur Maroc pour la recherche et le développement (157.000 DH), l’Association Soleil (393.700 DH), la Ligue marocaine de lutte contre les maladies sexuellement transmissibles (386.000 DH) et le Service des maladies infectieuses de Casablanca en collaboration avec l’Institut national d’hygiène (363.460 DH). Les projets ont été choisis selon des critères bien précis, à savoir la pertinence, la cohérence par rapport aux objectifs du projet, la complémentarité avec les autres sources de financement, outre la capacité institutionnelle. Le comité d’experts du FASP, présidé par Kamal Alami, administrateur du programme Onusida, avait pour mission, entre autres, de statuer sur la pertinence des projets tant en termes de moyens requis que d’impact sur les populations ciblées.Fatim-Zahra TOHRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc