×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Sida: Plus de 5.000 routiers sensibilisés

Par L'Economiste | Edition N°:2753 Le 10/04/2008 | Partager

. 58% ont des idées fausses sur la transmission du VIH Les premiers résultats du programme de sensibilisation des routiers viennent de tomber. Ce projet, initié par l’Association de lutte contre le Sida (ALCS) en partenariat avec l’Institut Pasteur Maroc et Total vise à sensibiliser les routiers contre le risque d’infection aux IST/sida. Neuf mois après son démarrage, le comité de pilotage chargé du suivi du programme a tenu sa première réunion à Casablanca pour évaluer la première étape du projet. Ont pris part à ce comité Alain Champeaux, directeur Afrique et Moyen-Orient du groupe Total et Françoise Barré-Sinoussi co-découvreur du VIH et chef de l’unité de régulation des infections rétrovirales à l’Institut Pasteur. Une étude a été réalisée sur un échantillon de 500 routiers afin d’évaluer leurs connaissances sur la maladie et ses modes de transmission. Il en résulte que 58% d’entre eux ont des idées fausses sur le mode de transmission du virus. «Des études réalisées en Afrique sub-saharienne et en Inde ont confirmé que les routiers constituent une population vulnérable, d’où l’importance de ce programme», indique Hakima Himmich, présidence de l’ALCS. Les actions de prévention et de sensibilisation sont axées sur les aires de repos et autres lieux d’attente des routiers, les écoles de formation et les lieux des professionnelles du sexe fréquentés par les chauffeurs routiers. Pour cette première phase du projet, 5.154 routiers ont été touchés par les actions de sensibilisation. De même, 12.137 préservatifs ont été distribués, 32 consultations effectuées et 360 professionnelles du sexe sensibilisés. «Ce projet est bien accepté par les routiers», ajoute la présidente de l’ALCS.L’événement a été aussi l’occasion de signer une convention entre les mêmes partenaires portant sur un «projet de sensibilisation des étudiants et des lycéens». A noter que la deuxième Journée nationale du dépistage aura lieu le 19 avril. Cet événement portera sur une cinquantaine de villes et connaîtra la participation de 74 médecins.S. S. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc