×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 172.689 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 216.351 articles (chiffres relevés le 2/6 sur google analytics)
Economie

Siagrim: La grand-messe agricole pour avril

Par L'Economiste | Edition N°:2693 Le 16/01/2008 | Partager

. Le Salon désormais géré par un conseil d’administration. 600 exposants et 350.000 visiteurs attendus à Meknès . 7 pôles thématiques dans une géante vitrine de 90.000 m2Le coup d’envoi de la promotion de la troisième édition du Salon international de l’agriculture de Meknès (Siagrim) est déjà donné. Ceci notamment via le site web du Salon (http://www.salon-agriculture-maroc.com/) qui affiche une nouvelle allure. Fraîchement actualisée, la plate-forme numérique montre le Siagrim sous sa nouvelle version. Prévue du 23 au 28 avril, la manifestation s’apprête à recevoir sur les sites de Sahrij Souani et Jnane Benhlima quelque 600 exposants. Environ 25 pays et 350.000 visiteurs y sont également attendus. Ce Salon, devenu aujourd’hui un rendez-vous incontournable pour les agriculteurs, les éleveurs et les fournisseurs de matériels agricoles, jouit, selon Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, d’une attention particulière de SM le Roi. «C’est d’abord un signal fort pour toutes les personnes qui oeuvrent dans ce secteur et c’est aussi un message pour que tout soit mis en oeuvre pour que ce Salon soit un vecteur de développement pour l’agriculture. L’impulsion est donc donnée», indique le ministre. Et d’ajouter que «l’ambition est d’accompagner cette volonté royale en faisant en sorte que cette édition 2008 soit le symbole d’un renouveau». Le renouveau d’une politique agricole saine et forte, d’une stratégie claire et prévoyante et d’un développement de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de l’agro-industrie moderne et raisonnée. En clair, cette 3e édition devra refléter la nouvelle vision du secteur. Elle vise la création d’un espace privilégié de rencontres et d’échanges entre les différents opérateurs du monde agricole pour s’informer et apprécier les progrès techniques et technologiques en matière de production et de valorisation des produits agricoles.Coïncidant avec une conjoncture prometteuse grâce aux récentes pluies, la grand-messe de Meknès sera aussi l’occasion de partager expérience et savoir-faire d’un domaine de compétence qui occupe au Maroc presque un homme sur deux. «Il s’agit certainement là d’une dimension autre qu’une simple réalité économique ou sociale. Pour nous, l’agriculture est un héritage séculaire où se conjuguent en amont des traditions, une philosophie, un mode de vie, un métier et une culture, notre culture, notre histoire et donc notre richesse», commente Jaouad Chami, commissaire du Salon. Pour lui, ce n’était finalement que légitime de multiplier les ambitions pour cette édition 2008. Celle-ci est structurée en 7 pôles thématiques: agro-fournitures, élevage, international, machinisme, régions, produits, et nature-environnement-vie. Ce dernier sera conçu pour mettre en avant l’environnement, l’agriculture raisonnée, le développement durable, les produits de montagne et oasis, les énergies renouvelables, les ressources naturelles (eau, forêt, faune et flore), la chasse, la pêche continentale et les produits du terroir. Il regroupera les rubriques ayant pour point commun la pratique active de loisirs centrés sur la nature: la chasse, la pêche et le jardinage et qui fédèrent ceux qui veulent rester proches de la nature soit par leur passion soit par leur mode de vie. Une nouveauté pour cette année, le Salon s’est doté d’ un conseil d’administration, présidé par Tariq Sijilmassi, DG du Crédit Agricole, et composé de Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Noureddine Boutayeb, wali des walis, et Hassan Aourid, wali de la région Meknès-Tafilalet. Parmi les membres du CA, figurent également Abdeslam Ahizoune, Saïda Karim Amrani, Youssef Alaoui, Bouamar Bouamar, Abderrazak Mouisset, Kacem Bennani Smirès (trésorier), Mohamed Tazi, Abed Yacoubi Soussane, et Jaouad Chami (commissaire général). Le rôle de ce comité est de gérer l’organisation du Siagrim dont l’enveloppe dépasse les 20 millions de DH.Rappelons que l’édition 2007 a attiré plus de 850 exposants (20 pays) et plus de 400.000 visiteurs, et a montré, qu’en plus de sa vocation de lieu de rencontre entre les opérateurs économiques, c’est aussi un évènement qui stimule l’innovation et le partage des connaissances. Son succès a motivé la décision des organisateurs de consacrer à l’événement une superficie de 90.000 m2 dont 50.000 m2 couverts. Outre les expositions, le Siagrim prévoit un programme d’animation riche et varié. Des conférences scientifiques, ateliers, séminaires, démonstrations y sont prévus. S’ajoute une animation culturelle, folklorique et musicale, produite par des troupes locales et étrangères sur plusieurs places de la ville ainsi que des spectacles et des concours avec remise de trophées. De notre correspondant,Youness SAAD ALAMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc