×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Eco-Consom

    Sexposition

    Par L'Economiste | Edition N°:327 Le 23/04/1998 | Partager

    Scabreuse, l'exposition orga-nisée par l'artiste-peintre américaine Angela Marshall à la section "Fuck art and pimp" (littéralement "Baise art et proxénète" de la galerie Decima au Sud de Londres. C'est le moins que l'on puisse en dire. L'artiste prévoit de vendre ses toiles et son corps dès le vendredi 24 avril dans l'exposition la plus débauchée qu'ait connue la capitale britannique. Elle recevra les visiteurs un à un dans sa galerie et peindra un tableau avec eux. Mais s'ils désirent acheter la toile réalisée, ils devront emmener Angela au 7ème ciel. Et le prix dépend du tableau. Le petit, 42 Dollars et mots érotiques seulement.
    Le grand se négocie, lui, à 84 Dollars en plus d'une relation sexuelle complète. Pour les amateurs de toiles "extravagantes", le prix à payer est de 126 Dollars en plus d'un traitement de faveur de l'artiste.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc