×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Affaires

    Semaine verte internationale de Berlin
    La grand-messe des agriculteurs allemands
    De notre envoyé spécial, Bouchaïb EL YAFI

    Par L'Economiste | Edition N°:1688 Le 21/01/2004 | Partager

    . C'est le rendez-vous annuel pour la promotion des produits agricoles et alimentaires allemands . Cette année, participation massive des pays de l'Europe de l'Est . Et absence remarquée du Maroc, qui y a pourtant participé 41 fois depuis 1953Berlin abrite depuis le 16 janvier et jusqu'au 25, l'une des plus grandes foires mondiales d'exposition de produits agroalimentaires et agricoles, la semaine verte internationale. Près de 1.600 exposants originaires de 56 pays (1.118 locaux et 482 étrangers) présentent leurs produits dans le centre d'exposition de Berlin (ICC), qui s'étend sur une superficie globale de 114.000 m2. La manifestation est ouverte aux visiteurs professionnels comme au grand public. Elle leur offre l'occasion de découvrir différents produits alimentaires et agricoles venant des quatre coins du monde ainsi que des spécialités allemandes. Le Maroc, qui y a participé 41 fois depuis 1953, manque à l'appel cette année. Une absence remarquée puisque les produits alimentaires marocains ont été très souvent réclamés par des visiteurs allemands qui se disent “un peu déçus de ne pas pouvoir goûter cette année encore aux sardines, vins et olives du Royaume”. Avec une surface d'exposition d'environ 4.000 m2, la Russie reste le plus grand exposant étranger. Deux pays, le Kazakhstan et la Guinée-Bissau, participent pour la première fois à la semaine verte internationale de Berlin. Environ les deux tiers cette exposition sont dédiés aux produits agricoles et agroalimentaires allemands. La majorité des participants exposent les produits typiques régionaux. Une attention particulière est accordée cette année aux produits alimentaires et agricoles des pays de l'Est. La participation massive des PECO, qui doivent faire partie de l'Union européenne au cours des dix prochains jours, montre l'importance de l'Allemagne dans le commerce Est-Ouest. . Espaces de restaurationLes exposants étrangers ne viennent pas pour conclure de grands contrats commerciaux avec des entreprises internationales, mais essentiellement avec les entités locales. Et dans la même optique comptent beaucoup plus sur les visiteurs allemands. “Nous sommes présents pour faire connaître nos produits essentiellement sur le marché allemand”, explique un producteur italien de vins et produits de charcuterie. La majorité des exposants allemands et étrangers ont organisé leurs stands sous forme d'espace de restauration pour la vente de leurs produits. “C'est une façon de faire aussi du chiffre d'affaires”, explique un exposant allemand. Par ailleurs, une halle entière est dédiée cette année aux produits bio, “abritant plus de 100 exposants, soit deux fois plus que l'année précédente”, selon les organisateurs. Les exposants allemands présentent la diversité de leurs produits bio sous le slogan de “Biotopia”. La tendance de cette année est dominée par les jus et les recettes à base de mélanges de légumes et de fruits. La halle bio est davantage visitée par les jeunes face aux autres parties de la foire où la majorité des visiteurs sont des personnes âgées. Selon un journaliste allemand, “la foire offre à cette tranche d'âge le moyen de se divertir et de dépenser un peu plus d'argent que d'habitude, le système de retraite allemand restant l'un des plus généreux d'Europe!” Les équipements utilisés dans les industries agroalimentaires sont également exposés dans des halles aux côtés d'instruments de jardinage ou encore des habitations préfabriquées en bois. Les fleurs ont été exposées dans une halle aménagée comme terrain olympique grec, en référence à la prochaine édition des Jeux olympiques d'Athènes. Le potentiel commercial des produits agricoles et alimentaires en Allemagne ainsi que celui des matières végétales utilisées dans l'agro-industrie sont évalués à 552,9 milliards d'euros. Cette branche emploie près de 4,3 millions de personnes, soit 11,1% de la population active allemande. La 69e semaine verte de Berlin, qui se tient annuellement depuis 1926, est organisée par Messe Berlin GMBH en partenariat avec l'Association des fermiers allemands (DBV) et les représentants de l'industrie alimentaire allemande (BVE). L'édition 2004 a été officiellement ouverte le jeudi 15 janvier, par Renate Kunast, la ministre fédérale de la protection des consommateurs, de nourriture et d'agriculture et le président fédéral Johannes Rau, président du salon.


    «Beer land«

    Cela surprend même les visiteurs allemands: leur pays produit plus de 5.000 marques de bières différentes! Les brasseurs allemands ont eu la géniale idée de regrouper quelque 500 marques dans un seul stand, au milieu de la halle réservée uniquement aux produits de la bière. Ces stands, déclinés sous forme de bar, connaissent quotidiennement une grande affluence. Ils exposent également quelques marques-vedettes du pays et des pays de l'Est. Le décor permet de découvrir la passion des Allemands pour la bière. Les plus accros en “boivent jusqu'à 6 litres par jour”, selon un exposant.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc