×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Courrier des Lecteurs

    Selon MIT, le marché fera +14% en 1999

    Par L'Economiste | Edition N°:421 Le 13/01/1999 | Partager

    Dans sa dernière note hebdomadaire, MIT évalue l'année qui s'est écoulée et annonce ses perspectives pour 1999. Les analystes sont optimistes quant à une prochaine reprise du marché. «L'évolution de l'IGB semble croiser à la hausse ses deux moyennes mobiles à 20 et à 60 jours, laissant entrevoir les premiers prémices d'une inversion de tendance à la hausse». A l'origine, les prévisions de croissance réconfortantes du PIB, la progression des bénéfices nets par action en 1999 estimés au-delà de 15% et les niveaux de valorisations jugés attractifs affichés par la place. A cela s'ajoute «la confiance que suscite le gouvernement d'alternance sur l'investissement intérieur et extérieur». Tous ces éléments conjugués poussent les analystes de MIT à tabler sur une performance de l'IGB en 1999 de l'ordre de 14%, hors nouvelles introductions.
    Rappelons que 1998 s'est terminée sur une performance de 20,40%, l'IGB s'établissant à 800,89 points le 31 décembre. Les deux dernières séances ont été particulièrement marquées par l'importance des volumes suites aux réajustements de portefeuilles. La CDG a remporté la vedette avec la reprise progressive du portefeuille de la Direction des Oeuvres Sociales des FAR composé notamment de la BNDE, de la Cior, de Financière Diwan, de Cellulose du Maroc (non cotée) de Samir et Maghrébail.

    Hanaa FOULANI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc