×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    eleconomiste

    eleconomiste
    International

    Sécurité routière: Lancement de la deuxième campagne estivale

    Par L'Economiste | Edition N°:2076 Le 01/08/2005 | Partager

    . En 2004, le nombre de décès dus aux accidents a été réduit de 13%POUR la deuxième année consécutive, la Commission européenne organise une grande campagne estivale destinée à promouvoir la charte européenne pour la sécurité routière. Elle est initiée sous le thème: «Un arrêt toutes les deux heures rend votre voyage plus agréable et sûr!» Du 29 juillet au 15 septembre 2005, en Europe, les usagers de la route seront invités à participer à un grand concours européen. «Bien que le durcissement des contrôles ait considérablement amélioré la sécurité routière dans un grand nombre de pays, des mesures supplémentaires sont nécessaires pour parvenir au but que nous nous sommes fixés, à savoir réduire de moitié le nombre de morts sur les routes d’ici 2010», a déclaré Jacques Barrot, vice-président de la Commission responsable des transports. Pour cette campagne, il est prévu de distribuer des dépliants à la plupart des postes de péage en France, en Italie, en Espagne et au Portugal. Objectif: inviter les conducteurs européens en route vers leur destination de vacances à partager leurs idées sur la manière dont ils pourraient contribuer, individuellement, à rendre ces routes plus sûres. Ils peuvent envoyer leurs idées par courrier ou via le site Internet consacré à la charte européenne pour la sécurité routière. Un jury les examinera et désignera le gagnant qui sera récompensé. La campagne insistera également sur l’importance, pour les conducteurs, de se ménager des pauses fréquentes en particulier sur les trajets de vacances. Les chiffres de la mortalité routière font l’objet d’un contrôle constant. En 2001, 50.000 personnes ont trouvé la mort dans des accidents de la circulation en Europe. En 2004, le nombre de décès dus à des accidents de la route a pu être réduit de 13%, l’écart allant de -32% en France à +19% à Chypre. Si les écarts entre les Etats membres restent énormes, l’évolution générale est cependant plutôt encourageante.Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc