×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Sécurité: Le PDG, symbole de la vigilance

Par L'Economiste | Edition N°:3056 Le 29/06/2009 | Partager

Dans un milieu professionnel, la sécurité est un réflexe global. Chaque strate de l’entreprise remplit un rôle. Le dirigeant est en principe garant des consignes. Une défaillance individuelle a des conséquences collectives. . Dominique Bocquet, chef des services économiques à l’ambassade de FranceL’alerte de la direction générale s’impose-t-elle dans tous les cas?Une bonne prévention du risque repose sur toute l’entreprise. Et doit être établie de manière décentralisée avec une doctrine et des procédures claires. Par contre quand un risque devient particulièrement sensible et visible, il est nécessaire de le signaler au PDG. Même dans un système décentralisé, la sensibilité à un risque se traduit aussi par une montée hiérarchique de sa prise en charge. Cette vigilance n’exclut pas de développer la conscience professionnelle de chaque salarié. . Abdellah Nejjar, directeur de la normalisation et de la promotion de la qualité Les lois ont le mérite d’exister mais pas leurs textes d’application.C’est ce qui ressort du Plan national de renforcement de la sécurité en milieux professionnels (voir p. 4). Toutefois l’investissement dans la prévention permet justement de pénaliser toute une entreprise. L’assurance n’est qu’un complément. Acheter des extincteurs, installer des alarmes, former le personnel à la sécurité… permettent de mieux réagir en cas d’incident et limiter les dommages. A chaque entreprise son budget. Car les systèmes d’alertes seront dimensionnés selon la taille justement. . Jean-Paul Monet, lieutenant-colonel au service départemental d’incendie et des secours des Bouches-du-Rhône Nous avons créé une formation où cadres industriels et sapeurs-pompiers s’exercent. Ils font des simulations où l’industriel répond aux médias, le sapeur-pompier éteint le feu… Les industriels ont aussi un DVD qui regroupe l’ensemble des autorisations, réglementations, cartographie, photos aériennes, étude de danger… Là aussi l’industriel est tenu de donner un exemplaire à la Protection civile. Bien après un accident, des citoyens confondent pollution et risque industriel. La toxicité chronique est liée à une exposition longue aux produits d’une faible concentration de toxine. C’est le cas des imprimeurs qui manipulent du plomb. C’est un problème de travail industriel et non pas de risque industriel. Une fuite dans un réservoir de chlore provoque en 20 minutes le décès de dix personnes. C’est un cas de toxicité aiguë.F. F.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc