×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Sécurité chantiers
Les accidents en baisse

Par L'Economiste | Edition N°:3045 Le 12/06/2009 | Partager

. 10 sinistres enregistrés chez les cimentiers en 2008. Des efforts pour sensibiliser transporteurs et sous traitantsLa sécurité sur les chantiers s’améliore. Les chiffres sont formels: en 2008, on a enregistré 10 accidents contre 18 en 2007. Il faut dire que de gros efforts ont été menés par les opérateurs, notamment dans le secteur du ciment. C’est dans ce sens qu’Holcim s’est distinguée en décrochant pour la troisième fois consécutive la palme d’or de la sécurité décernée par l’Association professionnelle des cimentiers (APC) dernièrement à Fès (cf. www.leconomiste.com). «Holcim a mis en place un système pérenne de gestion de la sécurité au travail. Un département sécurité & environnement corporate, chargé du suivi du projet et de l’amélioration du système de management de la sécurité, est dédié à cet effet», explique Mohammed Mayou, responsable qualité, sécurité et environnement corporate. Et d’ajouter que «l’on recrute également des animateurs sécurité pour veiller au respect des consignes sécurité par les sous-traitants et prestataires de service».Des 5 règles cardinales aux Safety tours, en passant par le coaching, les cimentiers se sont mis aux standards internationaux. Toutefois, toute la chaîne n’est pas au même niveau. Les sous-traitants et les transporteurs souffrent encore d’une forte sinistralité. «On relève une augmentation des accidents chez nos sous-traitants», confirme Hmida Daoudi, responsable sécurité de Betomar. Un manque de communication et de coordination pourrait être à l’origine de cette défaillance. Holcim par exemple programme des journées de sensibilisation à la sécurité routière au profit des chauffeurs de sous-traitants de transport. Il faut savoir que la responsabilité peut remonter chez les donneurs d’ordre en cas d’accidents. Il s’agit de  sensibiliser les transporteurs à la promotion de la culture de prévention et de sécurité routières et au respect du tonnage maximal. «La formation aux profils des conducteurs se fait en collaboration avec le Centre national de la prévention des accidents de la circulation», précise Mohammed Mayou.Faire de la sécurité une priorité appliquée tous les jours semble être la priorité de Holcim, qui veille à garantir  les mêmes conditions de sécurité au sein et à l’extérieur de l’usine, note-t-on auprès des responsables de la cimenterie.  Cela passe aussi par l’amélioration des qualités de service grâce notamment au recours à des robots de chargement  assurant la sécurité des camionneurs et des ouvriers de l’usine.  En retour, l’implication des chauffeurs est indispensable pour contribuer à la réduction des accidents  sur les routes et leurs conséquences.Pour favoriser la sécurité des personnes, L’APC a convenu de faire bénéficier l’ensemble de la chaîne des sous-traitants de l’expérience réalisée par les cimentiers, de mettre en place des collectifs sécurité pour le renforcement de la sécurité des personnes de la sous-traitance et sur les chantiers. Les mesures mises en place en partenariat avec le ministère de l’Equipement et du Transport et programmées pour la mise à niveau du transport cimentier viendront compléter les actions déjà réalisées. Samir TAOUAOU

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc