×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

De bonnes sources

Scoops du jour

Par L'Economiste | Edition N°:1665 Le 18/12/2003 | Partager

. La CNSS respire toujours UMT“C’est un non-événement qui ne mérite même pas d’être médiatisé”, c’est en ces termes qu’un responsable de la centrale de Mahjoub Benseddik a ironisé le départ de l’ex-syndicaliste de l’UMT Mohamed khlafa qui a rejoint le camp de l’UGTM. Ce délégué du personnel de la CNSS a été exclu par le conseil disciplinaire de la centrale pour déviation au travail syndical, a résumé le même responsable. Ce départ n’a pas affecté la représentativité de l’UMT au sein du conseil d’administration de la CNSS (4 sièges pour l’UMT contre 1 pour l’UGTM) contrairement à ce qui a été avancé par des sources proches de khlafa.. La fusion des OST officialisée Le Premier ministre Driss Jettou devait présider hier après-midi une réunion au sein de la primature sur le domaine de l’Habitat. A l’ordre du jour figure l’annonce officielle du projet de refonte des OST avec la création d’un premier noyau du groupe d’Al Omrane (fusion entre l’ANHI, Attacharouk et la SNEC). A l’issue de cette même réunion, deux conventions devaient être signées. La première concerne le transfert d’un lot de terrain du domaine ordinaire de l’Etat d’une superficie de 1.930 ha. La deuxième porte sur le transfert des lots de terrains relevant du patrimoine de la SODEA-SOGETA d’une superficie de 1.379 ha. Ces lots devant servir pour la construction du logement social. . Tourisme: Jettou appelle à la mobilisation des financements Réuni le 15 décembre à la primature sous la présidence du Premier ministre, le Comité stratégique du tourisme a officiellement lancé le chantier relatif au financement du secteur hôtelier. Un groupe de travail, constitué des ministères des Finances, de celui du tourisme, de la fédération nationale du tourisme et du GPBM, est appelé à fournir une série de propositions au comité stratégique du tourisme en vue de faciliter la mobilisation des financements en fonds propres (en capital) ainsi que par endettement, nécessaires à la production d’environ 20.000 lits nouveaux par an à partir de 2005. Driss Jettou a également lancé lors de cette réunion le chantier de l’étude de la fonction du guichet unique. . Les arrêts maladies se rallongentLes conditions de travail se détériorent-elles? Les salariés fatigueraient-ils? En tout cas, les indemnités journalières de maladie servies par la CNSS explosent. La Caisse a déboursé l’année dernière 92,062 millions de DH contre 83 millions en 2001. En quatre ans, les décaissements ont augmenté de 55% au moment où le nombre de bénéficiaires progressait, lui, de 14% passant de 48.291 en 1999 à 55.074 en 2002. Quant au nombre de jours indemnisés, il s’élève à environ 1,163 million contre un peu plus de 791.000 quatre ans plus tôt, soit une hausse de 47%. Que signifie tout cela? Que les arrêts de travail pour maladie se rallongent. Ainsi, de 16 jours en moyenne en 1999, le nombre de jours moyens indemnisés par bénéficiaire est monté à 21 en 2002. Dans le même temps, le montant annuel moyen par bénéficiaire a grossi de 442 DH à 1.672. Rappelons que la CNSS compte quelque 1,8 million d’affiliés.. Code du travail: 30 décrets d’application au lieu de 10Les projets de décrets d’application du code du travail sont maintenant une trentaine. C’est ce qu’ a annoncé Mustapha Mansouri, ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Solidarité lors d’une rencontre organisée hier par la Chambre britannique sur le code du travail. Rappelons que les partenaires sociaux avaient eu à examiner, bien avant la promulgation du texte, dix projets de décrets. Maintenant, ce sont donc 30 qui leur ont été soumis.. Affaire Erramach: Pas de liberté provisoire pour les jugesLa Cour spéciale de justice n’a pas donné suite hier à la demande de liberté provisoire pour les cinq juges et des membres des forces de sécurité poursuivis dans le cadre de l’affaire Erramach. 31 personnes sont poursuivies dans le cadre de ce dossier dont cinq en liberté.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc