×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Schéma directeur de Casablanca
    Le plan d’aménagement prêt en octobre 2007

    Par L'Economiste | Edition N°:2165 Le 06/12/2005 | Partager

    . Le processus est en phase d’évaluation et de diagnostic. Développement économique et social, et protection de l’environnement au programme LE plan d’aménagement de la ville de Casablanca est en cours d’élaboration. Dans cette première phase, l’agence urbaine et son partenaire l’IAURIF (Institut de l’aménagement et d’urbanisme de l’Ile-de-France) multiplient les tables rondes. Objectif: recueillir les avis des uns et des autres. Comme l’a souligné, à maintes reprises, Fouzia Imensar, “il s’agit de faire du SDAU un plan d’aménagement issu de l’expérience et du savoir-faire de tous les intervenants, architectes, urbanistes et promoteurs économiques”.Plus précisément, les deux agences sont en train de confectionner “un plan de développement stratégique et un schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme du Grand Casablanca”. Du coup, ce n’est pas seulement la région casablancaise qui est concernée. Ben Slimane et Mansouria seront également couvertes par le futur SDAU. Les enjeux qui cadrent la conception du nouveau plan sont multiples. Il s’agit, dans un premier temps, de faire de la métropole une ville capable de rivaliser avec les autres métropoles du monde. Et elle ne peut l’être, selon les experts, qu’à condition de s’allier avec Rabat afin de constituer un bi-pôle pouvant relever le défi de la compétitivité. Car il y va aussi de l’attractivité et de l’efficacité de l’offre métropolitaine.Le défi social est l’autre enjeu que le SDAU doit prendre en considération. Réduire les disparités et répondre aux besoins en infrastructures et équipements sont des priorités à même de favoriser un développement harmonieux de la ville. Tout aménagement qui relègue au second plan les besoins sociaux demeure, de l’avis des experts, incomplet et en deçà des standards internationaux. Le défi environnemental pèse également de tout son poids sur le futur plan d’aménagement. Il s’agit de réduire les nuisances de toutes sortes et de pallier les risques. Les défis économique, social et environnemental font office de feuille de route pour les concepteurs, en l’occurrence l’agence urbaine et l’IAURIF. “C’est une approche intégrée qui sert de support pour relever les défis. Un premier travail consiste à intégrer les schémas sectoriels, les projets ponctuels et assurer la cohérence entre eux”, souligne une source proche du dossier. Allusion faite aux schémas et plans initiés par la ville en ce moment (schéma de tourisme, plan de déplacement urbain, schéma d’assainissement, ...). Et l’expert de l’IAURIF d’ajouter, “nous devons aussi porter, dans un souci d’intégration, un regard global sur tout le territoire régional et intégrer les trois dimensions du développement durable, économique, sociale et environnementale”.Les agences responsables du plan d’aménagement ne naviguent pas à vue. Elles se sont, au contraire, données un échéancier. Nouveau SDAU en octobre 2007. Cette phase ultime est précédée de 6 étapes à commencer par celle de 3 mois dite de “l’identification et du cadrage général” qui a eu lieu entre avril et juin 2005.


    Contenu souple

    Le futur schéma directeur sera de contenu souple, selon ses concepteurs. Et ce, pour mieux s’adapter aux changements. Il se présentera comme un plan mais aussi comme une charte de développement stratégique. La partie réglementaire, celle ayant la force juridique, sera plus allégée. Autrement dit, il est plus question de définir une vision du devenir régional que de définir des interdictions et des permissions.Ali JAFRY

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc