×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Sarkozy en super VRP dans le Golfe

Par L'Economiste | Edition N°:2691 Le 14/01/2008 | Partager

. De gros contrats attendus entre compagnies françaises et qataries. Un accord sur le nucléaire civil avec les Emirats arabes unis en vueLE président français Nicolas Sarkozy devait entamer hier soir en Arabie saoudite une tournée dans trois monarchies du Golfe, son premier voyage dans une région désormais incontournable, compte tenu de l’influence croissante que lui donne la manne pétrolière. Dans une interview publiée dimanche par Al-Hayat, quotidien saoudien basé à Londres, Sarkozy qualifie l’Arabie saoudite d’«allié incontournable de la France dans la région», parce qu’elle est «un pôle de modération et de stabilité». Il affirme aussi que «l’objectif» de cette visite est «de donner une nouvelle dimension au partenariat stratégique avec ce pays». Après l’Arabie saoudite, Sarkozy devrait se rendre aujourd’hui au Qatar, puis demain mardi aux Emirats arabes unis. A Riyad, le chef de l’Etat français devrait devancer de quelques heures son homologue américain George W. Bush, actuellement en tournée dans 4 pays du Golfe. Quatre accords devaient être signés dimanche soir. Selon l’Elysée, ils portent sur l’institutionnalisation de la concertation politique entre les deux pays, la coopération sur les questions d’énergie, le développement de la formation d’universitaire en France (augmentation sensible du nombre de boursiers saoudiens) et le développement de la formation professionnelle. Ce lundi, Sarkozy prononcera devant le «Majlis Al-Choura» (Conseil consultatif) un discours où il sera question, selon l’Elysée, du «dialogue des cultures, de religion et des valeurs communes». Sarkozy se rendra ensuite au Qatar. Plusieurs protocoles d’accord seront signés lors de cette visite, dont l’un entre le groupe français Gaz de France et la compagnie publique Qatar Petroleum (QP). Il portera essentiellement sur l’exploration et l’exploitation de projets énergétiques. En outre, la compagnie Areva Transmission Distribution, filiale du groupe nucléaire français Areva, signera un contrat de 500 millions d’euros avec la société de distribution d’eau et d’électricité qatarie, Kahrama, pour lui fournir du matériel électrique. De sources industrielles, on indique aussi que «de gros contrats sont à attendre du côté de Suez», premier producteur d’électricité de la région. Dans le secteur des télécommunications, le groupe français Alcatel pourrait aussi signer un accord avec la compagnie téléphonique qatarie QTel. Mardi, à Abou Dhabi, un accord sur le nucléaire civil est prévu entre la France et les Emirats arabes unis. Commentant cet accord, Sarkozy a réaffirmé à Al-Hayat sa conviction: «Le monde musulman n’est pas moins raisonnable que le reste du monde pour recourir au nucléaire civil pour ses besoins en énergie, dans la pleine conformité avec les obligations découlant du droit international», a-t-il dit. Cet accord sera le 3e du genre signé par la France avec des pays arabes, après ceux conclus l’an dernier avec l’Algérie et la Libye.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc