×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Sarkozy au Maroc
Signature du contrat du TGV pour 33 milliards de DH

Par L'Economiste | Edition N°:2635 Le 22/10/2007 | Partager

. La France reste le 1er partenaire commercial du RoyaumeSi de grandes firmes transnationales ont compris tout l’intérêt de s’installer au Maroc, les Français avaient déjà pris une longueur d’avance sur ce terrain. En effet, le volume des échanges franco-marocains ne fait que confirmer la tendance. La France reste sans conteste le premier partenaire commercial du pays. Ainsi, la France est, pour le Royaume, son premier client, fournisseur, investisseur et défenseur.Chiffres à l’appui, le Maroc a exporté vers la France pour ce premier semestre 2007 l’équivalent de 17,8 milliards de DH. En 2006, le total des échanges commerciaux atteignait 50,7 milliards de DH. Les exportations françaises vers le Maroc sont composées à hauteur de 41% de biens intermédiaires (composants électroniques, tissus et produits sidérurgiques), de biens d’équipement (22%), de biens de consommation (11%, principalement des produits pharmaceutiques), de produits de l’industrie automobile (6,5%) et de produits agricoles (4%, surtout du blé). Même si les exportations marocaines vers la France ne sont concentrées que sur quelques secteurs -les produits textiles, les composants électriques et électroniques et les produits agroalimentaires-, elle représentent tout de même un sacré pactole, soit près de 14 milliards de DH (environ 80% des exportations).En 2007 et dans les années à venir, les IDE français devraient atteindre un niveau élevé grâce au rachat de la Compagnie marocaine de navigation (COMANAV) par l’armateur français CMA-CGM, à l’implantation de Renault-Nissan à Tanger et à la poursuite des implantations dans le secteur de la sous-traitance, de l’offshoring, du tourisme et des services urbains. Proximité géographique et culturelle, facilité d’installation, compétences marocaines sont ainsi les principales raisons qui motivent les investisseurs français. Par ailleurs, après l’opération de charme de la CGEM à Paris (www. leconomiste.com), voilà qu’une délégation de 70 entrepreneurs accompagne le président français, avec sûrement plus d’une affaire sous la main. Déjà, la transaction pour le TGV, pour un montant total d’environ 33 milliards de DH, devrait être signée aujourd’hui. La construction de ce train à grande vitesse, prise en charge par Alstom, permettra de relier Marrakech à Tanger sur une distance de 525 km.Parmi les grandes firmes qui se sont installées au Maroc, le groupe Safran en aéronautique, Renault-Nissan en automobile, Cap Gemini en conseil et outsourcing, et bien d’autres. Lors de la visite de la CGEM à Paris, la moitié de la délégation était composée de chefs d’entreprise français opérant au Maroc. Si la France a su conserver sa place en tant que principal partenaire commercial du Royaume, cela ne veut pas dire pour autant qu’elle va s’endormir sur ses lauriers. Au contraire, le secteur automobile, l’offshoring et le tourisme notamment continuent d’attirer les investisseurs étrangers, surtout français. Le résultat ne peut qu’être bénéfique pour l’économie nationale.


Les établissements français très en vogue

Autre face de l’étroite coopération franco-marocaine, l’enseignement. Le réseau d’établissements français au Maroc est le plus dense au monde avec plus de 26.400 élèves scolarisés pour la rentrée 2007. Les établissements de la «Mission» sont très prisés du fait de l’accroissement de la population française installée au Maroc grâce aux investissements des grandes entreprises, au retour des familles franco-marocaines, à l’attractivité du Royaume en général. Sara BADI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc