×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Sanofi-Synthélabo lance son offensive sur Aventis

Par L'Economiste | Edition N°:1692 Le 27/01/2004 | Partager

. Pour la création du numéro 3 mondial de la pharmacieSelon l'Autorité des marchés financiers (AMF), le groupe pharmaceutique français, Sanofi-Synthélabo, a déposé hier lundi 26 janvier un projet d'offre publique mixte d'achat-échange (OPA/OPE) sur son concurrent franco-allemand Aventis, pour un montant de 47,8 milliards d'euros.Dans un communiqué, Sanofi-Synthélabo a déclaré que cette offre, non sollicitée par Aventis, vise la création du numéro trois mondial de la pharmacie.Plus concrètement, le groupe vise l'obtention de la totalité du capital de son concurrent, soit 801.960.287 actions. Il ne donnera pas suite à son offre s'il n'atteint pas 50% du capital et des droits de vote, a précisé l'AMF.L'offre principale consiste à 81% en un échange de titres (OPE) et à 19% en un versement de cash (OPA). Par ailleurs, le groupe estime que la clôture de l'offre devrait intervenir au cours du deuxième trimestre 2004. L'offre sera «relative sur le résultat net ajusté dès 2004», a affirmé Sanofi.En détail, l'offre consiste à échanger cinq actions Sanofi-Synthélabo et de 69 euros en numéraire pour six actions Aventis présentées. Selon le dernier cours en bourse de l'action Sanofi-Synthélabo, le montant de l'opération serait donc de 47,8 milliards d'euros. En outre, elle serait assortie à titre auxiliaire d'une offre d'échange et d'une offre d'achat. L'offre d'échange subsidiaire consiste en la remise de 35 actions Sanofi-Synthélabo pour 34 actions Aventis, et l'offre d'achat en la remise de 60,43 euros pour chaque action Aventis.Toutefois, les actionnaires d'Aventis seront libres de choisir l'une ou l'autre ou une combinaison des différentes offres. La taille des offres subsidiaires sera toutefois ajustée pour que la proportion retenue (81% en titres et 19% en numéraire) soit toujours respectée.Reste à savoir comment réagira Aventis, qui affirmait encore ce week-end n'avoir entamé aucune négociation avec son concurrent. Synthèse L'Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc