×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Salon international du Tourisme
    Mégashow à Marrakech

    Par L'Economiste | Edition N°:2694 Le 17/01/2008 | Partager

    . La grosse artillerie pour cette 1re édition qui ouvre ses portes aujourd’hui. 12.000 m2, 220 exposants et 7.000 visiteurs professionnels attendusIl était grand temps. Première destination jet-set et touristique malgré la baisse du marché français, Marrakech a enfin son salon du tourisme. Organisé par International Fair & Events, le Moroccan Travel Market (MTM) ouvre ses portes aujourd’hui et jusqu’au 20 janvier 2008. Le slogan adopté par ce salon étant: Pourquoi aller chercher des produits marocains ailleurs qu’au Maroc?«Les filières de niches, par exemple, celles qui se sont développées dans le tourisme rural n’ont pas la taille suffisante ni les moyens de faire de la promotion dans les salons de tourisme à l’étranger. C’est aussi pour répondre à leurs besoins que le salon a été pensé», soulignent les organisateurs. La manifestation vise également à doter le Maroc et la cité ocre en particulier, de son premier salon professionnel. Mais l’évènement se positionne aussi comme un salon de tourisme international ou les produits maghrébins et africains ont une place d’honneur. Le MTM répond ainsi à un besoin réel, et se donne pour challenge de devenir une plateforme tournante du tourisme. Challenge réussi apparemment. Pour sa 1re édition, le MTM a réussit à drainer 220 exposants. Près de 7.000 professionnels sont attendus à cette première édition du MTM. Ses organisateurs affichent de grandes ambitions: faire de l’évènement un rendez-vous de référence pour les opérateurs touristiques. «Pour mieux la cadrer, cette 1ère édition est réservée aux professionnels. Des journées grand public seront programmés l’an prochain», indique Kamal Rahal, directeur et initiateur du salon. Et pour réussir l’événement, l’organisateur et ses sponsors ont mis le paquet. Ainsi, le groupe RAM a transporté quelques 500 personnes. International Fair & Events a proposé sur son site web des packages (vols+ nuitées+ transfert) de l’Europe vers le salon à des prix compétitifs de 175 euros. Le budget prévisionnel du salon dépasse les 20 millions de DH. «En réalité, on ne budgétise pas face à un challenge. Le plus important est de réussir l’évènement», commente Rahal.Conçu sur une superficie de 12.000 m2 dédiée aux professionnels du voyage, acheteurs et programmeurs, vendeurs et conseillers en voyages, le MTM a voulu rapprocher les offres des acheteurs du Moyen-Orient et de l’Europe de l’Est, notamment la Russie et bien sûr celles du marché classique (France, Espagne, Italie…) des produits de destinations marocaines et africaines.«In fine, l’objectif est aussi de drainer les professionnels du tourisme de l’Europe et de l’Asie vers des opérateurs touristiques marocains, maghrébins et africains en leur faisant découvrir les opportunités et les potentialités que recèlent ces pays», insiste Kamal Rahal. Ainsi, 8 délégations officielles ont répondu présent à ce salon à travers leurs offices du tourisme: le Sénégal, la Mauritanie, le Cameroun, la Syrie, l’Inde, Courchevel (France) et la Turquie (pays en grande concurrence avec la destination Maroc). Le timing du MTM qui se tient juste avant les salons phares mondiaux (Futur de Madrid, Milan, Berlin…), à la veille du lancement des brochures «Eté», peut jouer en faveur du Maroc ou, du moins, donner les tendances.  Pour rappel, la saison 2007 a eu son lot de baisses notamment du coté du marché français. Récession économique, hausse des prix…, beaucoup d’explications peu convaincantes sont avancées. D’ailleurs, une conférence-débat à ce propos réunira professionnels et autorités de tutelle (ministère du Tourisme et ONMT) en marge du MTM.En attendant, le salon est une occasion supplémentaire pour promouvoir la destination. Un imposant chapiteau de l’exposition monté sur l’esplanade Bab Jdid (face à la Mamounia) est divisé en deux espaces. Le premier est réservé aux institutionnels comme les Offices, les Conseils régionaux, RAM…, et le second est dédié aux agences de voyages et maisons d’hôtes. L’ONMT ne rate pas le coche. Avec un stand d’une superficie de 400 m2 et occupant une position stratégique sur l’allée centrale à l’entrée du salon, il s’est offert un bon emplacement qui lui permettra le maximum de visites et de contacts. C’est l’agence Public Evenement qui a conçu un magnifique stand pour l’Office avec deux surfaces: une première dédiée aux anciennes destinations comme Marrakech et Agadir et le sud, et une autre pour les nouvelles stations comme Saïdia. A coté de l’espace dédié à l’ONMT, le stand RAM avec toutes ses filières. Ses 160 m2 sont aménagés en maquette d’avion de 3 m de hauteur, 6 m de longueur et 3 m de largeur. Le stand a été réalisé par Ateo. Badra BERRISSOULE

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc