×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    International

    Salon de Dubaï: Le duel Airbus-Boeing continue

    Par L'Economiste | Edition N°:2651 Le 14/11/2007 | Partager

    . Emirates a conforté sa position de leader du marché régionalL’européen Airbus et l’américain Boeing, après avoir engrangé une moisson de contrats lors des deux premiers jours du Salon aéronautique de Dubaï, continuaient mardi 13 novembre leur duel commercial acharné. Airbus, qui a battu son record de commandes grâce aux deux premiers jours du Salon, a obtenu hier de deux compagnies de la péninsule arabique, Yemenia et Oman Air, des engagements fermes pour quelque 3 milliards de dollars. La compagnie yéménite Yemenia a commandé 10 exemplaires du futur long-courrier d’Airbus, l’A350, soit près de deux milliards de dollars au prix catalogue qui est de 199,3 millions de dollars l’unité. Pour sa part, la compagnie omanaise Oman Air a passé commande à l’industriel européen de cinq longs-courriers A330 (trois A330-300 et deux A330-200) d’une valeur totale de 919,2 millions de dollars au prix catalogue. «La décision de Yemenia d’acheter l’A350 XWB est un autre formidable signe de soutien à notre avion», s’est félicité le patron d’Airbus, Thomas Enders. Airbus conforte ainsi son avance sur Boeing en termes de commandes fermes avec 151 avions, contre 77 pour son concurrent américain, depuis l’ouverture dimanche du Salon de Dubaï. Après deux jours et une matinée au Salon de Dubaï, les commandes fermes et les intentions d’achat passées avec Airbus et Boeing ont totalisé 450 avions, pour un montant d’environ 75 milliards de dollars, selon un décompte qui n’incorpore pas les options, lesquelles ont porté jusqu’ici sur 78 avions, dont 73 pour Airbus. A noter qu’une compagnie aérienne pakistanaise à bas prix, Air Blue, a passé hier une commande ferme à Airbus pour 8 A320, a annoncé l’avionneur européen au troisième jour du Salon aéronautique de Dubaï. Cette commande s’élève à 583 millions de dollars selon le prix catalogue.Par ailleurs, Emirates, la plus grande compagnie aérienne du Moyen-Orient, a conforté sa position de leader du marché régional avec de nouvelles commandes de plusieurs dizaines de milliards de dollars annoncées lors du salon aéronautique qui se tient actuellement chez elle, à Dubaï. Ces énormes dépenses, symbolisées par la mégacommande à Airbus de 70 A350 XWB et 11 A380 dimanche, sont à la mesure de l’ambition de la ville-émirat de s’imposer comme un centre régional du voyage, du tourisme et des affaires. Ces commandes s’élèvent à 20,2 milliards de dollars mais peuvent monter à 31,7 milliards de dollars si Emirates confirme une option prise pour 50 A350 supplémentaires. Emirates a également commandé à l’avionneur américain Boeing 12 avions supplémentaires 777, d’un montant total de 3,2 milliards de dollars. Synthèse L’Economiste

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc