×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Salle des marchés: Endesa coache l’ONE

Par L'Economiste | Edition N°:2603 Le 05/09/2007 | Partager

. Démarrage en novembre 2008. La direction de gestion des risques déjà opérationnelleAu moment où la libéralisation du secteur de l’électricité piétine encore, l’Office national de l’électricité prépare sa salle des marchés: ONE-Trading. L’unité devra contribuer à l’intégration de l’Office à un marché régional de l’énergie en optimisant les échanges internationaux d’électricité et la valorisation du parc de production national, selon le staff de l’ONE. Et c’est la société Endesa Europa qui coachera l’Office. Le groupe vient en effet de décrocher le marché, suite à un appel d’offres international. L’opérateur mondial de gaz et d’électricité devra donc préparer la mise en place et le démarrage de la salle des marchés d’ici le 1er novembre 2008. En prélude, l’ONE a créé, en mars dernier, une direction de gestion des risques, avec à sa tête Fouad Khennach, spécialiste du trading et de la gestion des risques (cf.www.leconomiste.com). Ce centralien a pour mission d’améliorer le profil de risque de l’Office pour ce qui est notamment des combustibles, de l’achat d’énergie et des devises. Il doit aussi mettre en place une politique de couverture du risque industriel. «La création d’une salle des marchés vise la mise en place d’une politique de gestion optimale des risques auxquels l’ONE est exposé de manière frontale, et ce dans un contexte énergétique marqué par la volatilité des prix des combustibles, du fret et des risques de change», explique-t-il.En effet, si les achats et ventes d’électricité sont actuellement assurés par la direction transport, la gestion des flux commerciaux et financiers en devises relève de la direction financière alors que les achats de combustibles sont gérés par la direction approvisionnements et marchés. Ce manque de coordination est, selon l’Office, l’une des faiblesses actuelles, et à laquelle la nouvelle salle des marchés devrait remédier. Les opérations d’achat et vente de devises sont actuellement effectuées en aval des opérations commerciales et indépendamment des processus d’achat de combustibles et d’importation ou exportation de l’énergie électrique, fait-t-on remarquer à l’ONE. Sur les trois prochaines années, l’électricien du pays table sur des entrées et sorties d’argent considérables (cf.www.leconomiste.com), d’autant plus qu’elles sont libellées en plusieurs devises. La salle des marchés devrait, donc, permettre à l’Office, de mieux maîtriser les risques de fluctuation des devises, des matières premières et de l’énergie.


Carte de visite

Endesa Europa, opérateur mondial de gaz et d’électricité est présent dans 15 pays avec 46.000 MW installés, 185 TWh produits, 203 TWh vendus et 22 millions de clients. L’entreprise espagnole est leader européen de l’énergie et intervient de manière journalière sur le marché de l’électricité, du charbon, du fret, du gaz et du CO2. Le groupe a enregistré au premier semestre 2007 un résultat d’exploitation de 2,8 milliards d’euros et un bénéfice net de 1,26 milliard d’euros. Le groupe est déjà présent au Maroc dans la centrale électrique de Tahaddart à hauteur de 32% aux côtés de Siemens (20%) et de l’ONE (48%). Il s’agit de la première centrale au Maroc introduisant la technologie des cycles combinés fonctionnant au gaz naturel. D’une puissance de 384 MW, cette centrale couvre 17% de la demande nationale énergétique. Sa production annuelle est de 3.100 GWh, avec un taux de disponibilité garanti de 92%.A. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc