×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    Safi/INDH
    204 projets pour plus de 100 millions de DH

    Par L'Economiste | Edition N°:2417 Le 07/12/2006 | Partager

    . La lutte contre l’exclusion sociale des femmes en priorité . Une coopérative de poterie et un centre pour non-voyants au programme La région de Safi vient de retenir quelque 204 projets sociaux qui représentent une enveloppe de 103 millions de DH. Ces derniers seront financés à hauteur de 53,5 millions par l’Initiative nationale de développement humaine (INDH). Différentes conventions ont été signées dans ce sens. Dans le cadre du programme de lutte contre l’exclusion en milieu urbain, les travaux pour l’aménagement du complexe social Laârissa (3,5 millions de DH) sont déjà lancés. Le projet, qui cible une population de 20.000 habitants, est assuré par l’Association marocaine d’aide aux enfants et à la famille. L’ambassade de France, l’association Ateliers sans frontières, l’Entraide nationale et la commune en sont les partenaires. Le centre a pour objectif l’accueil des femmes en difficulté, la formation professionnelle des filles non scolarisées et l’encadrement de personnes âgées. Autre projet, la réalisation de locaux au profit des grilleurs de poissons à Amouni. Le projet nécessitera 1,3 millions de DH et permettra la création d’une quarantaine d’emplois. «Ce sera un espace de restauration répondant aux critères d’hygiène», est-il indiqué. La pose de la première pierre pour la réalisation d’une maison des jeunes (900.000 DH) a été effectuée. Par ailleurs, la création d’une coopérative féminine de poterie dans le quartier Médina est en cours d’achèvement. L’investissement représente 200.000 DH et la coopérative devrait, dans un premier temps, accueillir une quinzaine de filles. Un foyer féminin (250.000 de DH) est aussi au programme. A noter qu’un budget de 24 millions de DH a été alloué à la lutte contre la précarité. Ainsi, un centre de formation sera construit (360.000 DH) pour personnes non-voyantes. Une unité d’orientation pour diabétiques dans le dispensaire Biada est en cours de réalisation. Dans le domaine agricole, plusieurs projets ont été retenus (21,2 millions de DH), notamment un centre d’engraissement des agneaux qui sera géré par les femmes sans ressources au douar Laâouimrate (commune rurale Laâmamra). Un projet comparable, pour l’engraissement des chèvres celui-là, est en cours de réalisation au douar Khanoufa de la commune rurale Jdour. D’un investissement de 275.000 DH, il permettra à une vingtaine de femmes d’améliorer leurs conditions de vie. Autre intervention pour lutter contre la pauvreté en milieu rural: l’extension du centre de collecte de lait de la coopérative Azzahra. Cette dernière compte 93 adhérents et relève de la commune rurale Sidi Chiker (à une centaine de km de Safi sur la route de Marrakech). Le projet d’un investissement de 240.000 DH vise à augmenter le rendement et améliorer les conditions de collecte du lait.


    La gare routière réaménagée

    Le réaménagement de la gare routière des voyageurs de Safi, visant l’amélioration des services aux citoyens, est au programme. Douze nouveaux guichets seront ouverts, les trottoirs seront rénovés et élargis pour améliorer le déplacement des piétons ainsi que l’équipement et l’aménagement de la salle d’attente. Le coût des travaux est estimé à 584.624 DH. De notre correspondant, Mohamed Ramdani

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc