×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Sadet: 170 millions dans 4 nouvelles usines d’ici 2010

Par L'Economiste | Edition N°:2134 Le 20/10/2005 | Partager

. Un premier site à Fès pour la fin du mois. L’entreprise en Bourse en 2007 Sadet voit plus grand. Le spécialiste des composants préfabriqués en béton précontraint investit 170 millions de DH (hors terrain) sur la période 2005-2010 dans 4 usines. Il étudie également la possibilité d’ouvrir un centre de recherche et prospecte les marchés étrangers pour exporter son expertise dans l’installation de nouvelles unités de production. «Une stratégie de développement mise en place pour pénétrer davantage le marché et répondre aux exigences de qualité, de proximité et d’innovation des clients», a annoncé Azzedine Abaâkil, PDG, le 18 octobre à Casablanca. Une nouvelle usine installée à Fès pour 30 millions de DH ouvrira ses portes en fin de mois. Elle produira 4.000 m2 de poutrelles parasismiques quotidiennement. «Nous visons un chiffre d’affaires annuel de 24 millions de DH en 2006, 36 millions en 2007 et 43 millions en 2010», souligne le PDG. Trois autres unités seront implantées d’ici 2010: Tanger en 2007 pour une mise de 50 millions de DH, Agadir en 2008 pour 50 millions, la région de Nador et Oujda en 2010 pour 40 millions. A Tanger, la société lancera les travaux de construction dès début 2006. L’unité produira quotidiennement 4.800 m2 de plancher hourdis, 600 m2 de plancher de plancher, 1.000 m2 de prédalles, 75 à 150 ml de poutres rectangulaires et 12.000 hourdis. Le chiffre d’affaires projeté est de 60 millions de DH. L’unité d’Agadir devra également rapporter le même montant. L’investissement est prévu en 2007. Le site aura une capacité de production de 4.800 m2 de plancher hourdis, 720 m2 de plancher de plancher, 800 m2 de prédalles, également 75 à 150 ml de poutres rectangulaires et 14.000 hourdis. Pour le site de la région Oujda et Nador, les travaux ne commenceront qu’en 2009. La production prévue est de 4.000 m2 de plancher hourdis et 14.000 hourdis qui générera un chiffre d’affaires de 40 millions de DH. «Nous ambitionnons d’être partout au Maroc pour mettre nos produits à la portée de tous les bâtisseurs», a déclaré le PDG de Sadet. Le rayon d’intervention est limité actuellement aux régions de Casablanca, Rabat et Fès. Les produits ne se prêtent pas aisément aux manœuvres de transports sur de longues distances. Les nouvelles productions journalières viendront renforcer celles des sites actuels de Témara, Bouskoura et Fès qui disposent d’une capacité de 145 millions d’unités, tous produits confondus. La société revendique déjà la première marche du podium du précontraint avec 23% de parts de marché. Selon le PDG, les autres sociétés du précontraint contrôlent 21% du marché du préfabriqué utilisé en construction et l’acier y est encore prépondérant avec 56%. Ce n’est pas tout. L’entreprise veut atteindre une qualité totale pour tous ses produits et services en développant davantage la culture d’entreprise et l’esprit d’appartenance au sein de ses équipes. Elle a lancé une démarché qualité au sein de ses unités pour certifier la mosaïque de ses produits. Un travail de cleaning nécessaire pour préparer l’institutionnalisation du capital de la société. «Nous serons en Bourse en 2007», annonce le PDG. La société souhaite développer davantage ses sources de financements pour disposer de moyens à la hauteur de ses ambitions.


20 ans d’expertise

Depuis 20 ans que Sadet (Société arabe de développement des technologies de construction) multiplie les exploits. Il ne se passe pas deux années sans qu’elle n’ouvre une unité de production. Entreprise familiale créée en 1984, sa première usine a été installée en 1986 à Rabat dans la zone industrielle de Témara pour la production de poutrelles, poutres, hourdis et poteaux scope. L’entreprise double sa capacité de production de poutrelles avec la mise en place dès 1988 d’un site à Tétouan pour les hourdis. 1990 connaîtra également l’installation d’une nouvelle structure d’hourdis à Casablanca dans la zone industrielle de Bouskoura. 4 ans plus tard, l’entreprise crée une troisième unité pour la production des hourdis à Fès. S’ensuivra en 1996 la mise en place d’un site à Bouskoura pour divers produits dont les poutrelles, les hourdis et les poutres ainsi que les couvertures. En 2004, la société transforme un site installé à Tétouan en distributeur de ses produits.B. E. Y.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc