×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Saddam ou Ben Laden, par qui commencer?

Par L'Economiste | Edition N°:1364 Le 30/09/2002 | Partager

. Selon le quotidien britannique The Mirror, plutôt que de s’en prendre à l’Irak, il est plus raisonnable de se concentrer davantage sur la lutte contre le terrorismeDeux personnages arabes hantent depuis quelques années les Occidentaux. Le chef du mouvement d’Al Qaeda, Oussama Ben Laden, et le Président irakien, Saddam Hussein. Mais quelle est la différence entre les deux? Qui représente le plus grand danger pour les Occidentaux? Pour le quotidien britannique The Mirror, même si l’attention est tournée ces jours-ci vers la lutte contre le leader irakien, c’est toujours Ben Laden qui représente la plus grande menace. “Sur tous les plans, ce sont les troupes Al Qaeda qui dépendent de Ben Laden qui représentent le plus grand danger. Plutôt que de s’en prendre à l’Irak, il faut plutôt cibler le réseau terroriste qui compte aujourd’hui quelque 100.000 militants répartis dans 50 pays”, écrit le journal.Pour appuyer sa thèse, The Mirror cite les nombreuses tentatives d’attentats de l’organisation survenues après le 11 septembre. Notamment celle de Richard Reid, qui avait placé des explosifs dans ses chaussures pour faire exploser un avion faisant Paris-Miami, et qui a été vouée à l’échec. Selon les experts, si Reid avait réussi son coup, Al Qaeda aurait prouvé à tout l’univers qu’aucune force au monde ne peut les empêcher d’accomplir leur mission. Autres tentatives, l’attentat ayant frappé la synagogue en Tunisie et ceux contre les ambassades américaine, australienne et israélienne à Singapour.Mais Saddam représente-t-il une telle menace pour le monde? s’interroge le journal. En fait, sa haine envers le monde occidental se limite à quelques discours coléreux et quelques slogans irascibles, sa dernière action en date remontant à la guerre du Golfe de 1990, lorsqu’il a attaqué le Koweït ou en 1993 lorsqu’il a essayé d’assassiner son ancien ennemi le président américain George Bush Senior. “Comparativement à Al Qaeda, Baghdad est une menace relativement maîtrisée”. Pourquoi? parce que «Saddam est un maniaque “homicidaire” et non un maniaque “suicidaire”, qui fait tout pour se préserver du danger, généralement aux dépens de son peuple». Par contre, Ben Laden et ses suiveurs sont d’une tout autre nature. Ils sont suicidaires et homicidaires et ne reculent devant rien, comme l’ont démontré les pirates du 11 septembre.Autre différence de taille, Al Qaeda est moins une organisation formelle qu’une sorte d’association dont les membres sont répartis à travers le monde n’ayant pour la plupart, aucun lien avec le pouvoir. Ils sont inspirés par Ben Laden et non dirigés par lui et tentent de suivre son exemple. “Saddam peut être admiré dans le monde arabe, estimé parce qu’il a osé défier la plus grande puissance mondiale, mais rien ne prouve qu’il a inspiré des gens”.Pour ces raisons, la première priorité devrait être de combattre Al Qaeda et non Baghdad, selon le journal. Comme l’a noté l’ex-candidat à la présidentielle, le démocrate Al Gore qui accuse Bush de s’en prendre à Saddam pour dissimuler son échec à capturer Ben Laden. “Cibler l’Iraq serait une distraction qui pourrait détourner notre attention de notre principale mission”. Majda BENKIRANE

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc