×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Entreprises

Royal Air Maroc rachète un B747 à Air France

Par L'Economiste | Edition N°:98 Le 07/10/1993 | Partager

Royal Air Maroc se dote d'un B747-400 auprès d'Air France pour remplacer son B747-SP. En plus de cet achat, elle signe un accord de partenariat avec le groupe français et un contrat d'utilisation du système automatisé de traitement du fret: Pelican.

Au moment où la plupart des compagnies aériennes affichent des déficits records, Royal Air Maroc continue son programme d'équipement et modernise sa flotte long courrier, structurellement déficitaire.

La signature pour l'achat d'un nouveau 747, le B747-400, a eu lieu le 2 octobre dernier entre M. Bernard Attali, président du groupe Air France, et M. Mohamed Mekouar, président de Royal Air Maroc. Troisième 747 de RAM, ce nouvel appareil sera livré à la fin du mois prochain.

Pour cela, la RAM a étudié différents scénarios correspondant à quatre options différentes de développement des réseaux Amérique et Proche-Orient. Celui qui a été retenu concerne le B 747-400 car "les investissements sont moins coûteux et les coûts d'exploitation globalement longs courriers plus réduits".

"Si nous sommes aujourd'hui amenés à moderniser notre flotte, il s'agit d'une nécessité où la bataille est rude à la fois en terme de qualité et de prix de revient", explique M. Ben brahim El-Andaloussi, directeur Central Stratégie et Développement de la RAM. "Le long courrier demeure pour toutes les compagnies aériennes une activité très concurrentielle mais surtout déficitaire, les tarifs sur l'Atlantique nord restant très bas. Mais nous investissons aujourd'hui dans un avion qui a un prix au siège plus faible que les avions que nous possédions", conclut-il.

Des négociations ont d'abord eu lieu avec la Compagnie Boeing pour aboutir ensuite dans les bureaux des hautes instances d'Air France qui disposait depus le début de l'année d'un avion neuf, stocké "selon les règles de l'art" dans l'Arizona. De plus, avec ce nouveau B 747-400, la RAM acquiert un appareil qui répond à ses missions, dans des conditions de prix et de délais meilleures que celles proposées et négociées avec le constructeur Boeing.

Le montant global de la transaction s'élève à 140 millions de Dollars, comprenant l'avion, les pièces et le moteur de rechange, l'outillage et la formation. La compagnie aérienne marocaine s'autofinance à hauteur de 15%, le reste des prêts est en cours de montage auprès d'un pôle de banques européennes.

Eximbank, organisme américain, ne donne pas sa garantie car, explique M. Benbrahim El-Andaloussi, il s'agit d'un avion déjà exporté des Etats-Unis et qui a fait l'objet d'une première vente auprès d'Air France. La RAM ne bénéficie également pas de la garantie de l'Etat qui "préfère ne pas engager sa caution pour des compagnies qui sont en mesure de trouver des possibilités de financement sur le marché international".

Equipée de 430 sièges (16 Premières, 38 Affaires et 376 Touristes), la nouvelle version du B747 permet d'acheminer, sur une longue étape de 10.400Km, 430 passagers et leurs bagages ainsi que 15 tonnes de fret sans escale. Au décollage, le poids maximum de l'avion est de 372 tonnes. Sa vitesse est de 910Km par heure avec une capacité d'emport de carburant de 170 tonnes.

Le B747-400, dont le pont supérieur est allongé de 7m par rapport à celui du Boeing 747-200, fait appel à certaines innovations technologiques dans les domaines de l'aérodynamisme, des matériaux, de l'avionique et des aménagements intérieurs.

Parmi les améliorations du point de vue aérodynamisme, figure une voilure allongée de 1,8m et des ailettes légèrement inclinées vers l'extérieur permettant de réduire la consommation du carburant et d'étendre le rayon d'action de l'avion. L'utilisation de nouveaux matériaux, tels que les alliages d'aluminium, assure un gain de poids appréciable à l'avion et participe aussi à la réduction de la consommation du carburant.

Cet avion intègre par ailleurs un certain nombre de développements en matière de service à la clientèle, tels que la vidéo individuelle en première classe, la téléphonie,...

Dans une première étape, la RAM prévoit la mise en service de cet appareil sur l'Amérique du Nord (New-York et Montréal), à partir de l'hiver prochain. Cet avion sera également amené à assurer des vols sur le Moyen-Orient, en particulier sur Jeddah surtout pendant la période du pèlerinage. Sur I ' Amérique du Nord, la fréquence sera de deux vols de base en hiver et quatre vols hebdomadaires en été. Les dirigeants de la compagnie tablent sur un taux de remplissage de l'ordre de 65%.

Par ailleurs, parallèlement à l'achat du nouveau B747-400, Royal Air Maroc a également signé avec Air France un accord de partenariat. Il s'agit, selon l'expression de M. Mohamed Mekouar, "de mettre en oeuvre, au sein d'une sorte de Club de Compagnies Aériennes Complémentaires, des relations de type nouveau".

Les trois axes de développement sur lesquels portent cet accord concernent la promotion; des marchés et des produits, l'utilisation optimale des potentialités industrielles, la formation des hommes et le perfectionnement des outils de gestion.

Ce partenariat avec le groupe Air France couvre enfin un autre secteur : celui du traitement de l'ensemble de la chaîne des marchandises, dans le cadre de la participation de la RAM au système Pelican. Ce dernier est un système de traitement informatique fret d'Air France qui couvre tous les aspects de l'activité de transport de marchandises (réservations, enregistrement, gestion des capacités...).

Le système Pelican pour faciliter le fret

LE système Pelican est un système informatique du traitement du fret d'Air France développé à partir du logiciel USAS CARGO d'Unisys. Il couvre tous les aspects de l'activité fret, à savoir la réservation, l'enregistrement, la gestion des capacités, la localisation des expéditions en cours de traitement ou de transport, le traitement en magasin, la saisie unique de données commerciales et financières...

Il s'agit également d'une base de données mettant à la disposition des professionnels du fret un grand nombre d'informations, telles que les tarifs, les caractéristiques et les équipements propres à chacune des escales d'Air France, les taux de change actualisés...

Le choix de ce système Pelican et du logiciel ressort de l'étude menée par Air France, depuis 1983, d'un système tendant à informatiser le traitement du fret en escale ainsi qu'à prendre à terme le relais du système SAFO pour ce qui concerne la plate-forme parisienne.

Le logiciel, partie intégrante de Unisys Standard Airline Système, a été essentiellement sélectionné pour ses fonctions standards permettant une mise en service rapide en escale, pour son potentiel de développement qu'Air France utilise pour en faire un système de pointe de l'industrie. A côté de ces caractéristiques, figurent également les utilisateurs de ce logiciel outre Air France, tels que Lufthansa, Sabéna, Air Canada, Northwest, Cathay Pacific, All Nippon Airways, Air India et Quantas, qui, par leur expérience, apportent des éléments indispensables aux évolutions futures du logiciel.

Jusqu'à aujourd'hui, 122 escales réparties dans le monde sont reliées au système Pelican (y compris les deux centres fret de la région parisienne, Orly et Roissy-Charles De Gaulle). S'y ajoutent 54 autres habilitées à consulter les différentes informations.

Air France offre par ailleurs la possibilité d'héberger des compagnies aériennes sur sa version du logiciel USAS CARGO, Pelican. Ceci leur permet d'utiliser leur propre base de données sur un logiciel bénéficiant des fonctionnalités développées par Air France. Les compagnies aériennes Royal Air Maroc, Lan Chile et Air Afrique sont actuellement les hôtes de Pelican.

M.O.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]nomiste.com
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc