×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Rondo : Bientôt le prêt-à-porter haut de gamme féminin

    Par L'Economiste | Edition N°:147 Le 29/09/1994 | Partager

    La société Rondo (1 million de DH de capital), créée en 1983, qui diffuse les collections et licences d'Icomail, notamment les costumes Van Gils, est aussi distributeur exclusif de marques européennes de prêt-à-porter et d'accessoires masculins haut de gamme. Ainsi Rondo est représentant exclusif au Maroc de Christian Dior, Pierre Cardin, Nino Cerruti,
    Yves Saint-Laurent, Dormeuil et John Ray. "Sauf que John Ray au Maroc est un peu "notre enfant", précise M. Paul Ramos, directeur marketing de Rondo. Les articles de cette marque écoulés au Maroc sont le fruit d'une collaboration étroite, au niveau de la recherche, entre notre savoir-faire marocain (Icomail) et nos partenaires à l'étranger dans le souci d'une adaptation du produit à l'homme marocain, qui prend en considération des éléments comme les goûts, la physionomie, le poids du tissu, la coupe". Ce stylisme d'adaptation a tellement bien fonctionné qu'il s'exporte même depuis le Maroc, en Grèce et en Espagne, compte tenu des caractéristiques méditerranéennes de ces pays, similaires au nôtre. Côté accessoires, Rondo présente un choix varié de chemises, cravates, chaussures, ceintures, articles en maille (polos, pull-overs) et pardessus. Dans la chemise, Rondo diffuse la marque Harriland, propre au Français Rousseau, ainsi que 2 marques exploitées par ce dernier, Pierre Cardin et Christian Dior.

    Les boutiques-pilotes de Rondo, à l'enseigne "303", proposent l'ensemble de son offre de prêt-à-porter masculin. Mais le distributeur est en train de développer un vaste réseau de ces boutiques, proposées à des investisseurs potentiels. "Nous sommes ouverts en termes de collaboration, qui prendra la forme de contrat de gérance, de franchise ou d'association", annonce M. Ramos. Le chiffre d'affaires global de Rondo en 1993, alors qu'il intégrait encore le département cosmétiques et parfumerie, était de l'ordre de 20 millions de DH. Pour 1994, dissocié de ce département transformé en société indépendante, Rondo prévoit un chiffre d'affaires d'environ 28 millions de DH, selon M. Ramos. Le projet de distribution d'articles de prêt-à-porter féminin haut de gamme que nourrissait Rondo de puis quelque temps est aujourd'hui en cours de réalisation, les premiers prototypes étant en train de sortir. Rondo est en train de négocier avec le grand nom espagnol Dolorès, ainsi qu'avec Lady John Ray, qui sera adapté à la femme marocaine. Il convoite aussi la marque Maïté, et un contrat avec Plein-Sud est en cours de finalisation. Les investissements de ce nouveau département sont au stade de la recherche, mais une petite unité de production du côté du fabricant, "Icomail 2",est en train de se mettre en place.

    B.L

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc