×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Culture

    Roman: L'histoire ratée de l'autre

    Par L'Economiste | Edition N°:911 Le 07/12/2000 | Partager

    . Anouar Zyne s'est vu attribuer le Prix du Mérite de la troisième rencontre de création littéraire de la Faculté de Droit de Casablanca. L'Economiste publie à partir de demain, et en huit feuilletons, la nouvelle «Mi-temps, roman ratée«Vivre le quotidien raté d'un Casablancais, son paradoxe, le tout dans un style biographique dubitatif réussi. A travers la publication de son «Mi-temps, roman raté« sous forme de feuilleton à partir de demain, vendredi 8 décembre, les lecteurs de L'Economiste découvriront un Anouar Zyne autre que le reporter qui exerce au sein de la même publication. «Non, je suis l'autre...« Cette phrase qui parsème tout le récit résume bien l'esprit du roman pour lequel l'auteur s'est vu attribuer le Prix du Mérite de la troisième rencontre de création littéraire de la Faculté de Droit de Casablanca.Dans ce premier essai littéraire, Zyne décrit la vie d'un jeune homme (qui veut le rester éternellement) certes promis à un bel avenir, mais à la recherche d'une identité enfouie sous une pile de détails sordides de la vie de tous les jours.Cette quête mène le personnage principal dans les boîtes de nuit de la métropole, sur ses plages, dans une voiture et même chez un marabout. Il n'arrive pas pour autant à se défaire d'une question qui le hante: Qui est-il? Tout ce qu'il sait, c'est qu'il est différent de l'autre, différent des autres. Ni ses sorties avec ses amis, ni ses discussions avec sa mère, ni même les séances méditatives dans sa chambre ne lui donnent une réponse satisfaisante. Tout de même, il parvient à garder des repères: son amour pour sa mère et une profonde admiration pour son grand frère. Il entretient surtout une étrange relation avec la bonne. Alors qu'il tient à rester un enfant envers et contre tous, nourrissant par là-même une animosité pour tous ceux qui s'aventurent à le «traiter« d'adulte ou de grand, Zhour est la seule à voir en lui un jeune. Mais comble de flatterie, le mariage encore plus que l'amour est une affaire de grand. Ceci, il l'apprendra à ses dépends. Cette relation jalonne l'histoire en lui donnant un arrière-fond sentimental très développé. Le style est saisissant et les événements se succèdent avec une rapidité et parfois une violence qui surprend. Ce roman aura valu à Zyne une reconnaissance. Le jury de la troisième rencontre de la création littéraire comprenait entre autres M. Salah Al Ouadii, poète et écrivain et Mme Zahra Ziraoui, femme de lettres reconnue.A. H.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc