×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Risma: Le modèle économique confirme

    Par L'Economiste | Edition N°:2747 Le 02/04/2008 | Partager

    . Premier opérateur hôtelier au Maroc. Augmentation du PMC sur l’ensemble du parc de 17,3%Rééquilibrer sa mix-clientèle en privilégiant les réservations directes, poursuivre le maillage de l’hôtellerie économique Ibis Moussafir, mettre en œuvre la nouvelle stratégie «upper-upscale» de l’enseigne Sofitel, compléter l’offre hôtelière 4 étoiles avec l’implantation de la marque Suitehôtel au Maroc...La stratégie du groupe Accor pour le Maroc est on ne peut plus claire. Avec plus de 1,2 million de nuitées, Risma accapare 7,2% du marché. Ce qui la hisse au rang de «premier opérateur hôtelier du Royaume», précise Marc Thépot, directeur général. Le résultat net part du groupe consolidé en 2007 a atteint à fin décembre 2007, 48 millions de DH, soit en hausse de 13% pour un chiffre d’affaires de 938 millions de DH, qui a bondi de 25% par rapport à l’exercice précédent. Pour Thépot, «ce résultat vient d’une conjoncture globalement favorable avec des arrivées de touristes en hausse de 13%». Une tendance haussière qui s’est maintenue sans discontinuité au-dessus des performances de 2006. Les statistiques officielles font état de 7,4 millions d’arrivées pour 17 millions de nuitées environ dont 81% sont générées par des touristes étrangers. Le principal marché émetteur reste la France avec 38% des nuitées totales. Vient ensuite le Royaume-Uni qui réalise une hausse de 14%, suivi directement par les pays scandinaves (+6%).Accor Maroc tient les deux tiers de ses performances de sa croissance externe, et le reste de sa croissance organique. La hausse du prix moyen (PMC) sur l’ensemble du parc est de 17,3%. Avec l’ouverture de l’Ibis Sidi Maârouf, de l’Ibis et Novotel CCC à Casablanca ainsi que de l’exploitation du Hilton Rabat, le nombre de chambres exploitées par Risma a augmenté de 901 unités pour atteindre 3.816 contre 2.915 en décembre 2006. En termes de taux d’occupation, le groupe a réalisé 65% contre 48% pour le marché.Sur le plan financier, le développement de l’activité a permis d’avoir un excédent brut d’exploitation de 270 millions de DH, soit une progression de 31%. Sous l’effet conjugué des loyers déboursés et des amortissements et provisions engagées, le résultat brut d’exploitation ressort à 124 millions de DH, soit une hausse de 12,5% environ. Par ailleurs, le résultat financier a subi l’effet de l’acquisition du Hilton Rabat pour ressortir à -39 millions de DH. Par ailleurs, le regain de l’activité touristique, sur les principales destinations du pays, à l’exception de Meknès et Ouarzazate, s’explique par les ouvertures de liaisons aériennes de point à point, ouvrant la destination à de nouveaux marchés émetteurs. La forte croissance des nuitées (+9% à Casablanca), l’intégration du Hilton Rabat, la bonne performance de l’enseigne Sofitel et de l’enseigne Ibis Moussafir, sont autant d’éléments favorables à une bonne activité.Saïd MABROUK

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc