×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Résultats semestriels Maroc Telecom
    Vivendi Universal, actionnaire content

    Par L'Economiste | Edition N°:2107 Le 13/09/2005 | Partager

    . Maroc Telecom, une filiale “super-rentable”. Télécoms du groupe: La moitié du CA et l90% des résultats«PAS de photographe, utilisez la photo qu’on vous fournira». Jean-Bernard Lévy et Michel Bourgeois, son directeur de la Communication, ont donné des ordres très stricts. Auraient-ils donné les mêmes en Europe? Question secondaire, car le message important, c’est que le mot d’ordre est à l’inverse de ceux de l’époque Messier, que le public est en train de gommer, mais que le groupe, lui, n’est pas près d’oublier. Jean-Bernard Lévy est pourtant le 2e président après le fauteur de troubles. C’est un polytechnicien qui a fait Sup Télécom, mais il vient aussi d’un cabinet politique (par deux fois celui de Gérard Longuet). Son passage vendredi dernier était le premier en tant que président du directoire de Vivendi Universal, directoire au sein duquel Abdeslam Ahizoune a été nommé au printemps dernier.En ce temps de conflits de cultures, cette nomination n’est pas superfétatoire: elle évitera sans doute que des réactions incontrôlées viennent perturber la marche des affaires communes. Dans la partie télécommunications, Maroc Telecom réalise un CA bien plus petit (18 milliards de DH) que celui de l’ensemble SFR-Cegetel (85 milliards de DH), mais la rentabilité marocaine est nettement supérieure: 40% contre 27%. De plus, l’adaptabilité de Maroc Telecom, qui reste un opérateur historique, fait l’étonnement du secteur, ce que Lévy a d’ailleurs souligné à nouveau lors de sa visite au Maroc, comme il l’avait souligné lors de son arrivée dans le fauteuil de président du directoire de VU.Les télécoms constituent un peu plus de la moitié du CA du groupe mais produisent les 9/10e de ses résultats d’exploitation (chiffres de 2004 -VU présentera aujourd’hui ses données semestrielles, à Paris).Le duo Fourtou-Lévy a donc lutté contre le surendettement et les déficits de la partie “Médias”, mais ils ont encore du travail pour en faire des activités aussi rentables que le téléphone… surtout chez leur filiale marocaine.


    Un petit rappel

    Vivendi est né fin 2000 de la vieille Générale des Eaux. Son patron hors normes de l’époque, Messier, en fait en moins de deux ans (il est limogé en juillet 2002) un des groupes européens les plus connus dans le monde. La migration des services locaux qu’est la distribution de l’eau, vers les métiers de la communication et des loisirs ne s’est pas faite sans douleur. Vivendi ajoute alors Universal à son nom en prenant le contrôle des studios du même nom, un contrôle qui fera controverse.L’extraordinaire surendettement du groupe en 2002 lui vaut une cure d’amaigrissement et des remises au pas tout aussi extraordinaires: le limogeage du patron de Canal+ s’était pratiquement déroulé dans la rue! Aujourd’hui, Vivendi n’est plus dans la distribution d’eaux et les services annexes: Vivendi Environnement a pris son indépendance, tout en gardant le nom. En revanche, VU a choisi de rester dans les domaines nouveaux et difficiles que sont le loisir, le jeu, la TV, le cinéma… classés dans une rubrique “Médias” bien qu’il n’y ait plus de presse ni d’édition. En télécommunications, Vivendi n’a plus que deux opérateurs, mais des grands: Maroc Telecom (avec Mauritel) et SFR-Cegetel.


    Des millions de joueurs

    EN Chine, World of Warcraft installé depuis le printemps dernier seulement, avait déjà attiré en juillet 1,5 million de joueurs. Le jeu réalisé par Blizzard, commercialisé par Vivendi Universal Game y est disponible essentiellement dans les cybercafés. Les gens y passent en moyenne, -bien lire en moyenne-, 3 heures par jour, s’ébaubit Jean-Bernard Lévy, qui signale que les autorités chinoises sont entrées en contact avec le diffuseur local pour voir s’il était possible de limiter la durée quotidienne de jeu à un maximum de 5 heures par personne. Lancé six mois avant aux Etats-Unis, World of Warcraft, un jeu assez sophistiqué de stratégie et de combats avec un graphisme superbe (il faudrait écrire “qui dépote” pour être dans le style), a 2 millions d’abonnés. Les Coréens du Sud sont aussi accros: à noter car dans ce pays, ce n’est ni l’imagination ni le sens du commerce qui manque pour diffuser les jeux.Les jeux sur le Net ou sur consoles sont un métier tout à fait nouveau, où il y a eu pas mal de casse depuis la bulle Internet. Vivendi Universal Game n’y gagne pas (encore) d’argent, mais y a réalisé un CA équivalent à 5 milliards de DH, l’année dernière et 3 pour les six premiers mois de 2005, sur une petite dizaine de produits, dont le coût de fabrication s’apparente à celui d’un grand film hollywoodien!«En tant que président du directoire, Jean-Bernard Lévy, qui était le DG de Vivendi Universal, a succédé au printemps dernier à Jean-René Fourtou, lequel est aujourd’hui président du Conseil de surveillance. Tous deux ont à cœur de faire oublier les coûteuses fantaisies de Jean-Marie Messier, limogé en 2002, après 18 mois de pure folie en pleine bulle spéculative sur les télécoms«N.S.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc