×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Résultats 2000: Managem a tenu ses promesses

Par L'Economiste | Edition N°:983 Le 26/03/2001 | Partager

. Pour ses premiers résultats après l'introduction en bourse, le groupement minier a annoncé un résultat net part du groupe en hausse de 50%Pour l'introduction en bourse de sa filiale Mines en juillet dernier, le Groupe ONA avait exceptionnellement communiqué des prévisions chiffrées concernant le résultat 2000. Le jeudi 22 mars 2001, M. Mourad Chérif, président du Groupe, a annoncé des chiffres en ligne avec ses projections. Le chiffre d'affaires du groupe minier a progressé de 24% par rapport à l'exercice 1999, s'établissant à 1,7 milliard de DH. A l'origine, les performances des filiales CMBA et SMI, le renforcement de la valeur du Dollar et les bons niveaux des contrats de couverture de l'argent. Managem a poursuivi sa politique de maîtrise des coûts d'exploitation. Elle a ainsi réussi à afficher un résultat net consolidé part du groupe retraité(1) en hausse de 50% à 396,3 millions de DH. Par filiale, les poids lourds Guemassa et Imiter restent indétrônables. A elles seules, elles contribuent à hauteur de 42 et 33%, respectivement dans le résultat net. Le reste est réparti entre les quatre autres mines. Les faits marquants de l'exercice ont été l'introduction en bourse de Managem, la réalisation du schéma global de financement du projet Akka, la prise de contrôle par Managem de Semafo et la fusion de CTT et CMBA. Après l'ouverture du capital, le développement du groupe minier a atteint sa vitesse de croisière aussi bien au niveau national qu'international. Découverte de nouvelles réserves, avancement du projet Akka, mise en production de l'unité cuivre Sommital, finalisation de l'étude de faisabilité du projet Calamine, lancement de l'étude de faisabilité des dérivés cobalt... sont autant d'éléments qui ont marqué l'exercice 2000. A l'international, Managem vise le renforcement de sa position à travers sa filiale Semafo. La capacité de production doit passer à 200.000 onces d'or à l'horizon 2003 avec la mise en production des deux nouveaux projets Jean Gobele en Guinée et Samira au Niger. Avec cela, le pôle minier du Groupe ONA est parti du bon pied pour l'année en cours. Le Conseil d'Administration de Managem a décidé de distribuer un dividende de 14 DH contre 11 l'exercice précédent. «C'est un niveau de dividende extrêmement important, sachant que la société a de fortes ambitions de développement», a tenu à préciser M. Chérif. La filiale SMI, également cotée en bourse, a dégagé un résultat net en hausse de 13% à 205,6 millions de DH. Son chiffre d'affaires au titre de l'exercice 2000 s'élève à 474,8 millions de DH, soit une hausse de 20%. Imiter affiche des perspectives d'avenir ambitieuses tirées essentiellement par les récentes découvertes réalisées et l'amélioration de la qualité des ressources et des réserves. Les actionnaires de cette valeur minière auront droit à un dividende de 60 DH par action. Hanaâ FOULANI(1) Hors opération sur titres SMI réalisée en 1999.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc