×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Résultat semestriel
Conjoncture difficile pour Lesieur

Par L'Economiste | Edition N°:3107 Le 14/09/2009 | Partager

. Baisse de 19% du RNPG . CA en recul à 2,1 milliards de DH Premier semestre plutôt difficile pour Lesieur Cristal. Première filiale de l’ONA à publier ses résultats, Lesieur Cristal évolue au cours de ce premier semestre dans un environnement délicat marqué, selon le communiqué de la société, par une forte volatilité des cours des matières premières durant le second trimestre 2008. Dans ces conditions, l’industriel a souffert de l’impact négatif du stock résiduel de matières premières acquis en début 2008. S’y ajoute l’importante baisse des volumes en vrac suite à la contraction de la demande des industriels de la conserve. «Cette baisse était difficilement compensable par l’évolution favorable des ventes locales d’huiles de table en petits emballages», précise le communiqué. Et pour corser encore plus les choses, le marché connaît la poursuite du démantèlement douanier sur les tourteaux de soja (5% en 2009 contre 7,5% en 2008) favorisant davantage les importations. Dans la même lignée, il y a la reconduction des exonérations des droits de douane sur les tourteaux de colza jusqu’à fin mai. Enfin, Lesieur Cristal a souffert durant ce semestre d’une modeste campagne d’huile d’olive.Dans ces conditions, le chiffre d’affaires semestriel de la société s’inscrit en baisse de 6%, à près de 2,1 milliards de DH. Ce recul s’explique principalement par la baisse des prix de vente reflétant le repli des cours des huiles brutes. En parallèle le résultat d’exploitation se déleste de 20% à 121 millions de DH, affecté davantage par la dégradation de la marge de l’activité Trituration. Partant, la marge opérationnelle se contracte de 1 point, à 5,8%.En revanche, le résultat financier passe de 12,3 millions de DH au premier semestre 2008 à près de 31 millions à fin juin 2009, «profitant ainsi de l’élargissement considérable des produits des titres de participation». Au final, le résultat net baisse de 3% pour s’établir à 124 millions de DH. La marge nette ressort ainsi en quasi-stagnation à 5,9%. Pour ce qui est de la capacité d’autofinancement, elle suit le même trend que le résultat net, pour se chiffrer à 149 millions de DH. En consolidé et après intégration des comptes des filiales CMB Plastique, Raffinerie Africaine, Cristal-Tunisie et Hay Al Habaib, le chiffre d’affaires se trouve altéré de 6% à près de 2,2 milliards de DH. La régression est plus conséquente concernant le résultat net part du groupe. En effet, ce poste se défait de 19% à 85,1 millions de DH.Côté perspectives, Lesieur Cristal devrait, sensiblement, améliorer sa performance à fin 2009. Et pour cause, la société devrait, essentiellement, capitaliser sur l’optimisation du processus d’approvisionnement pour anticiper ses achats ainsi que renforcer l’activité au second semestre grâce au développement des ventes pendant les périodes de forte consommation à savoir l’été, Ramadan et les fêtes religieuses.M. A. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc