×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Résultat 94 : Le Groupe OCP consolide ses parts de marché

    Par L'Economiste | Edition N°:166 Le 09/02/1995 | Partager

    Profitant de la reprise sur le marché des produits phosphatés, le Groupe OCP accroît ses parts de marché et génére 28% des entrées de devises.

    Après une année 1993 particulièrement difficile, le Groupe OCP a bénéficié d'une relance des exportations mondiales amorcée dès le second semestre 1993. Au cours de l'exercice 1994, les exportations marocaines des phosphates (phosphate brut et dérivés) se sont accrues de 5% par rapport à 1993, générant un chiffre d'affaires à l'export de 1,06 milliard de Dollars, soit un surplus en valeur de 13% par rapport à 1993.

    La part des recettes issue des exportations de l'ensemble des produits phosphatés, dans les entrées en devises se consolide, représentant 28% des recettes totales contre 25% en 1993.

    Malgré la reprise de la demande mondiale en phosphate brut, le cours mondial n'a pas entamé une tendance ascendante, sans doute parce que la pression de la demande n'est pas encore assez forte pour "tirer" le prix de la matière première vers le haut.

    Cependant, cette stagnation du produit brut a été compensée par une appréciation sensible des prix des produits dérivés soumis à une pression plus soutenue de la demande.

    Outre la consolidation du secteur sur le plan national (source de devises), le Groupe OCP a également amélioré, au cours de l'exercice 1994, ses parts de marché au niveau mondial. Cette activité a généré 35% des exportations mondiales de phosphate brut (contre 32% en 1993) et 50% de l'acide phosphorique (contre 45% en 1992 et 49% en 1993).

    Le marché mondial du phosphate brut a subi quatre années consécutives de récession, aboutissant à une chute globale de 27% des ventes entre 1989 et 1993, passant de 76 millions de tonnes à 56 millions de tonnes. L'instabilité politique dans les pays de l'Est (clients privilégiés du Groupe OCP), la restructuration de l'industrie phosphatière dans l'Union Européenne ainsi que la baisse de la demande asiatique sont entre autres les facteurs explicatifs de cette "récession durable".

    Ainsi, au niveau du marché communautaire, la diminution structurelle de la consommation en engrais et les restrictions instaurées par la Politique Agricole Communautaire (PAC), conjuguées aux pressions des lobbies écologiques, ont induit la fermeture de plusieurs unités de transformation européennes, clients du Groupe OCP. Par ailleurs, en Asie, la réduction des ventes en direction de l'Inde s'explique par la baisse des subventions à l'importation versées aux producteurs de phosphate super simple (SSP).

    Cependant, malgré les restrictions d'achats des clients traditionnels de l'OCP, ses exportations n'ont connu qu'une baisse modérée de 8% en 1993.

    C'est ce qui explique la consolidation de la part du groupe dans les exportations mondiales: 35% en 1994 contre 31% en 1992.

    Par ailleurs, concernant les dérivés phosphatés (acide phosphorique), la régression du cours mondial a été plus modérée avec une baisse de 5,3% par rapport à 1992.

    Mais le Groupe OCP a néanmoins amélioré ses parts de marché en confirmant sa place de premier exportateur d'acide phosphorique (50% depuis 1993). Toutefois, face à la saturation des capacités de production de ce dérivé, le Groupe ne pourra pas profiter pleinement de la relance de la demande mondiale au cours des prochaines années.

    Quant aux engrais solides, ils connaissent des disparités dans leurs évolutions respectives. Cependant, on assiste à une reprise de la demande émanant des pays de l'Est et même de l'UE, suite au réajustement des réformes engagées.

    M.K.



    Evolution des parts de marché du groupe OCP (%)


    1992


    1993


    1994

    . Phosphate brut

    . Acide phosphorique

    . Part de marché pour tous les produits phosphatés



    31

    45,7

    27,6



    32

    49,5

    30,3



    35

    50

    35

    GRAPHIQUE

    Evolution des exportations du Groupe OCP (en millions de tonnes)

    Phosphate brut

    Acide phosphorique

    Engrais solides

    Source : OCP

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc