×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 159.147 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 199.098 articles (chiffres relevés le 27/5 sur google analytics)
Politique Internationale

Reprise de Car Park au Sheraton

Par L'Economiste | Edition N°:35 Le 25/06/1992 | Partager

L'été revient et les grands hôtels reprennent leurs programmes d'animation en plein air, autour des piscines. Le Sheraton de Casablanca offre une formule, tous les Mercredi, le Car Park, originaire d'Asie, où la gastronomie raffinée et diversifiée contraste avec une animation simpliste.

Les Asiatiques cultivent l'art de la récupération. Les parking de voitures (Car Park) de Singapour, désaffectés la nuit, étaient envahis par des cuisiniers en herbe. Une charrette, un réchaud, et le restaurant de plein air est improvisé. Singapour, ville-Etat, est cosmopolite. Chinois, Indiens, Indonésiens... se pressaient sur les parkings pour étaler leurs talents culinaires. La formule a séduit un directeur de Sheraton, qui l'a essayé à Doubaï, autre ville carrefour, cosmopolite, qui s'y prêtait. Elle est désormais généralisée, aux unités de la chaîne, qui peuvent organiser une manifestation en plein air, conforme à l'idée originale.

Avant Casablanca, François Dury, le "Chef" du Sheraton, a passé quelques années à Shenzen, prés de Canton, dans la Chine mythique. L'occasion pour cet homme, à la formation culinaire très française de s'initier aux secrets des saveurs de l'Asie. Tous les Mercredi soir, il dispose, au 3ème étage du Sheraton autour de la piscine, 7 kiosques de bois, un pour chaque pays. Les plus grands: Chine, Japon, Inde, Indonésie; les moyens Thaïlande, Philippines, et un petit: Singapour, pour un voyage gustatif organisé. Le kiosque indien offre des Samosas, cousines de nos briouates, fourrées au mouton et à la patate hachée et fortement assaisonnées de curry. Les Samosas sont frites, à la demande.

Quant au Tak-otak, il est grillé au charbon: c'est de l'ombrine hachée, enroulée dans la feuille de banane, et bien relevée. Une spécialité de Singapour, très digeste. L'Indonésie offre le Saté, plus lourd, mais de goût plus fin. Des morceaux de viande ou de poulet sont cuits après avoir mariné dans le coriandre et le lait de coco. Un mélange curieux pour le gourmet marocain qui devra tremper, de surcroît, ses morceaux dans une sauce aux cacahuètes. Le pain qui fait passer les plats les plus gras est rare au Car Park, comme en Asie dailleurs. Vermicelles chinoises, nouilles ou riz restent les accompagnements de rigueur.

Ce n'est qu'au dessert que l'exotisme recule. Mis à part les kiwis et les lychées sur les tartes aux fruits, les pâtisseries sont françaises et bien classiques. "On revient à la pâtisserie de grand mère, c'est meilleur pour la formation du personnel", affirme François Dury.

Plus légères, avec un peu moins de sucre, ces pâtisseries sont quand même appréciées par un public marocain, au palais déformé par les gâteaux au miel et aux amandes.

Le "chief exécutive" du Sheraton reste loin des modes et des snobismes, de la "nouvelle cuisine". "Il n'en reste plus grand chose, de la nouvelle cuisine, que des plats allégés, et la réduction du temps de cuisson", dit-il.

Quant à ses plats, quand ils ne sont pas asiatiques, ils ne portent pas ces appellations sibyllines. Le nom du plat est "ce que le plat est". Surtout que la clientèle est cosmopolite, et que, si elle ne comprend pas le menu, elle commande un steak-frites.

Cette clientèle étrangère se trouvait au Car Park avec les Marocains, pour entendre, plus qu'écouter, un groupe philippin, au nom peu recherché, des "Best friends Band". L'animation est certes conviviale. Traverser la piscine sur une poutre, finir dans l'eau, se livrer à quelques jeux de colonies de vacances amuse la clientèle. Mais la gastronomie asiatique aurait mérité mieux.

K.B.

Car Park est organisé au Sheraton tous les Mercredi, sous forme de buffets multiples, au prix de 270DH par personne, boisson non comprise.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc