×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Eco-Consom

    Repères politiques

    Par L'Economiste | Edition N°:400 Le 15/12/1998 | Partager

    · Algérie: Démission du gouvernement
    M. Ahmed Ouyahia a présenté hier la démission de son gouvernement au Président Liamine Zéroual, qui l'a acceptée. L'opération était prévue depuis le débat sur la politique du gouvernement au début de la semaine dernière. M. Smaïl Hadani, ancien secrétaire général du gouvernement sous Boumédienne est donné comme le futur Premier ministre.

    · Allemagne: Abandon du nucléaire
    Comme promis aux Verts, le gouvernement de M. Schroeder a commencé à discuter avec les industriels des possibilités d'abandon du nucléaire qui fournit un tiers de la consommation allemande aujourd'hui. Les exploitants des centrales exigent un dédommagement, ce que le ministre des Finances n'est pas prêt à accepter. M. Schroeder prendra lui-même en charge les négociations qui entreront en phase active en janvier.

    · Liban: Privatisation
    Le nouveau Premier ministre libanais, M. Salim Hoss, a promis plus de transparence dans la gestion économique du pays. En particulier, son gouvernement relancera les privatisations. Parallèlement, il devra réduire l'endettement public, qui est plus élevé que le PIB. Le déficit budgétaire, sous la pression de la reconstruction, a atteint 22% du PIB. Le Premier ministre promet un abaissement des impôts en échange de l'élargissement de l'assiette.

    · Pinochet: Les procédures
    Les cinq lords, qui doivent examiner en appel la décision de lever l'immunité du général Pinochet, rendent leur décision aujourd'hui mardi 15 décembre. Il s'agit d'autres lords que ceux qui avaient levé l'immunité. Le cabinet Kingsley Napley, qui assure la défense du général chilien, a réussi à faire valoir qu'il y avait un conflit d'intérêt entre l'un des premiers juges et l'affaire qu'il devait contribuer à arbitrer. Parallèlement, le cabinet devait hier au soir lancer une procédure supplémentaire, un dépôt en recours, toujours auprès de la Chambre des Lords. Le cabinet va aussi lancer un appel contre l'autorisation d'extradition donnée par le ministre de l'Intérieur britannique

    · Koweït: Ancien ministre poursuivi
    Soupçonné, avec trois autres personnes, d'avoir détourné quelque 100 millions de Dollars dans les années 80, Cheikh Ali Al Khalifa As Sabah, ne bénéficiera pas de la protection de la famille royale koweïtienne, à laquelle il appartient. Le gouvernement a décidé d'autoriser la KOTC, compagnie maritime à capitaux publics, à fournir au procureur toute indication "soulignant la détermination du gouvernement à protéger les fonds publics". En avril 1997, un tribunal spécial avait refusé de juger l'ancien ministre et dirigeant de la société KOTC, estimant qu'il y avait "vice de forme".

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc