×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Rentrée sociale
La Primature propose un plan de travail

Par L'Economiste | Edition N°:2862 Le 17/09/2008 | Partager

. Le gouvernement a fait parvenir aux syndicats un agenda. Aucune date n’a été fixée pour le prochain round du dialogue socialRentrée en douceur pour les syndicats. Le Premier ministre vient de leur adresser une note comportant une série de propositions de thèmes pour le second round du dialogue social, dont aucune date n’a encore été fixée. La note en question comporte un projet d’agenda et fait une distinction entre le secteur privé et le secteur public. Pour le premier, la première mouture de la feuille de route concerne la consolidation des libertés syndicales, notamment via les projets de loi sur les syndicats et le droit de grève. Elle aborde aussi le renforcement de la protection sociale à travers la mise en place d’un projet d’assurance pour perte d’emploi, la réforme des régimes de mutuelle avec l’amendement du dahir du 12 novembre 1963 portant statut de la mutualité. Calendrier oblige, les préparatifs pour l’élection des représentants des salariés ne sont pas en reste. L’autre volet des propositions de thèmes envoyées par la Primature aux syndicats touche le secteur public. Le projet d’agenda concerne la situation des fonctionnaires classés entre les échelles 1 et 4 de la fonction publique, la mise en place d’une prime d’éloignement pour les fonctionnaires de l’éducation, de la santé et de la justice. Sur le plan de la rémunération, le projet d’agenda comprend également la révision du système de promotion et de notation des fonctionnaires. Là encore, le gouvernement pense déjà aux élections professionnelles et prévoit la révision des commissions paritaires et d’autres mesures préparatoires.«Nous sommes maintenant en train d’évaluer les résultats du dernier round du dialogue social de l’année 2007-2008. Et nous comptons renégocier les offres du gouvernement qui sont en deçà de nos attentes», déclare Mohamed Yatim, secrétaire général de l’Union nationale des travailleurs du Maroc (UNTM, d’obédience PJD). Ce dernier ne manque pas de «dénoncer la méthodologie du dialogue social, qui consiste plutôt en des séances d’écoute et non de vrai dialogue».


Allié critique?

«Nous sommes satisfaits de voir que le gouvernement, et pour la 1re fois, a prévu un ordre du jour précis avec des propositions de thèmes claires, qui va être enrichi par celles des syndicats, pour aboutir à une version définitive. Les points que nous allons soulever touchent le ministère de la Modernisation des secteurs publics et portent sur la révision du statut général de la Fonction publique, le système de promotion des fonctionnaires classés entre l’échelle 1 à 4, le pourcentage des contingents de fonctionnaires éligibles...», explique Mohamed Benjelloun Andaloussi, secrétaire général de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM). Toutefois, l’ordre du jour proposé par le cabinet El Fassi ne fait pas l’unanimité. Les centrales syndicales comptent ajouter leur grain de sel. «Nous allons remettre sur la table nos revendications de l’année dernière: libertés syndicales, avec des propositions concrètes et pratiques, la promotion exceptionnelle (environ 100.000 fonctionnaires), le smig à 3.000 DH, une échelle mobile des salaires, indexée sur la hausse du coût de la vie et l’inflation...». Parmi les doléances que l’UGTM compte soumettre au gouvernement, la mise en application de l’accord signé le 1er août 2007 entre les fonctionnaires de l’éducation et Driss Jettou. Selon Benjelloun, les textes d’application sont bloqués au secrétariat général du gouvernement.Hassan EL ARIF

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc