×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Economie

Rentrée scolaire 2008-2009
Six millions d’élèves sur les bancs de l’école

Par L'Economiste | Edition N°:2858 Le 11/09/2008 | Partager

. Hausse de 4% des inscriptions. L’initiative 1 million de cartables mise en œuvre224.000. C’est le nombre des nouveaux inscrits à l’école marocaine au titre de la rentrée 2008-2009. «Un chiffre en hausse de 4% par rapport à l’année précédente», affirme Latifa El Abida, secrétaire d’Etat chargée de l’enseignement scolaire. On ne saura pas si ce chiffre est conforme ou non aux ambitions du ministère de l’Education nationale (MEN). Ce dernier avait en effet annoncé des objectifs par cycle scolaire (voir article précédent). Or, les 4% concernent les effectifs des cycles primaire et secondaire confondus. La comparaison n’a donc pas lieu d’être. Le nombre total des élèves doit donc s’élever à près de 6 millions d’élèves. En chiffres toujours, le nombre des élèves bénéficiaires des services sociaux a également connu une croissance de 4 % pour la restauration scolaire et de 47% pour les internats.L’un des effets marquants de la rentrée 2008-2009, l’initiative «Un millions de cartables» distribués à travers le Royaume. Ce sont 6.000 établissements scolaires qui sont ciblés par cette action (403 communes rurales et 264 quartiers urbains). Le primaire accapare 90% des fournitures et 55% des élèves bénéficiaires sont des ruraux (cf. www.leconomiste.com). Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la stratégie menée pour lutter contre la déperdition et l’abandon scolaire, notamment au niveau du primaire. Une enveloppe de 204 millions de DH a été allouée à cette opération.La rentrée sera aussi ouverte sous le signe de l’application des chantiers de la réforme qui sera accentuée par le plan d’urgence 2009-2012. Cette réforme ne peut donner des résultats sans rendre à l’école toute sa noblesse et instaurer la confiance entre l’école et son environnement. L’idée est de se pencher de plus près sur les intérêts des élèves. Le travail du MEN englobe aussi 5 chantiers qui concernent l’application d’un programme national pour la réhabilitation des établissements scolaires particulièrement dans le monde rural, mettre une stratégie appropriée pour lutter contre l’abandon scolaire outre l’absentéisme des élèves et des enseignants ainsi que la gestion du sureffectif dans les classes. Le MEN souhaite aussi organiser des journées de formations pour l’ensemble des directeurs des établissements scolaires. Pour cette année, le système éducatif devra être enrichi par la création de nouveaux établissements et l’extension de la capacité d’autres écoles.F. Z. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc