×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Economie

Régions: La CCIS d'Agadir s'intéresse à Taroudant

De notre correspondante à Agadir, Malika ALAMI

Par L'Economiste | Edition N°:502 Le 07/05/1999 | Partager

· La capacité d'hébergement de la Province est très faible. Les cinq hôtels n'offrent que 543 lits
· L'agro-alimentaire doit améliorer la qualité, il y va de sa compétitivité
· La CCIS d'Agadir recommande la création de deux délégations: tourisme et commerce-industrie.
· Deux commissions de réflexion seront constituées pour promouvoir les secteurs-clés de Taroudant


La troisième session ordinaire que la Chambre de Commerce, d'Industrie et des Services a tenue la semaine dernière à Taroudant, a été consacrée pour l'essentiel à l'étude des perspectives de développement de cette province. Cette réunion qui s'est déroulée en présence de M. Abdelfattah Lebjioui, gouverneur de la Province de Taroudant, a comporté la participation des élus locaux, des opérateurs économiques de la région ainsi que les membres de la CCIS d'Agadir.
Pendant cette journée, les participants se sont penchés particulièrement sur les spécificités et les difficultés de cette cité, notamment dans le secteur touristique. C'est ainsi que les intervenants ont mis en exergue à travers plusieurs exposés, les obstacles qui s'opposent au développement de l'infrastructure touristique dans cette ville. En effet, cette province, qui constitue un produit complémentaire de celui d'Agadir dans ce domaine, connaît d'énormes problèmes de capacité hôtelière. Ainsi, les cinq hôtels de la place n'offrent au total que 543 lits. Il est donc nécessaire d'encourager les investissements touristiques pour remédier à cette faiblesse et mettre également en valeur le riche patrimoine culturel dont s'enorgueillit Taroudant.
Le deuxième point abordé lors de cette assemblée fut le développement du secteur agro-alimentaire de cette province. Dans son exposé, M. Moha Merghi, directeur de l'ORMVA d'Agadir a mis l'accent sur les mesures à entreprendre pour promouvoir cette industrie. A travers son intervention, il a souligné qu'il était indispensable de renforcer la compétitivité des entreprises pour améliorer la qualité de leurs produits. De même, il a encouragé les opérateurs économiques à s'impliquer davantage par leurs investissements.
A l'issue de cette assemblée, les membres de la CCISA ont recommandé la création de délégations de tourisme, de commerce et d'industrie dans la Province. Ils ont également décidé la constitution de deux commissions de réflexion pour redynamiser les deux secteurs en question.


Carte de visite

Connue sous le nom de "la ville aux cinq portes", Taroudant est une des plus anciennes cités du Maroc. Sous ses allures de forteresse (8 km de remparts en pisé l'entourent), elle incarne l'hospitalité et les traditions arabo-berbères. 60.000 habitants y vivent à l'ombre de ses arganiers et de ses oliviers qui donnent un des principaux produits de la Province: l'huile d'olive. De même, son artisanat occupe une place importante dans l'économie locale.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc