×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Eco-Consom

Regard sur l'actualité

Par L'Economiste | Edition N°:273 Le 27/03/1997 | Partager

· Investissements extérieurs: Redressement
Les statistiques de l'Office des Changes font apparaître un redressement des investissements extérieurs à partir du mois de janvier 1997. En effet, les recettes au titre des investissements et prêts divers ont triplé par rapport à l'année précédente, passant de 169,5 à 510,2 MDH, soit une progression de 340,7MDH.

· Affaire du fenugrec
M. Ali Amor, le directeur général des Douanes et Impôts Indirects, qui a vu sa condamnation à un an de prison confirmée par la Cour d'Appel, a néanmoins obtenu de cette même cour le rejet des demandes d'indemnisation de la société Fettah en tant que partie civile. La Cour d'Appel étant une juridiction de rang supérieur au tribunal de première instance, ce dernier est tenu de prendre en compte cette décision. C'est le contraire qui s'est produit. Le 20 mars le juge de première instance a déclaré M. Amor civilement responsable et doit donc régler à M. Omar Fettah la somme de 1,7 million de Dirhams de dédommagement. Bien que connaissant la position de son collègue d'Appel sur la question, le juge de première instance a déclaré qu'il ne pouvait statuer par ouï-dire. Officiellement, il n'était pas censé savoir ce qu'a décidé le juge d'Appel. Amor doit-il faire appel? Cette curiosité juridique restera certainement dans les annales de la Justice marocaine.

· Trafic urbain
Un contrat de plus de 21 millions de Francs a été signé samedi 22 mars entre MM. Alain Juppé, maire de Bordeaux et président la Communauté urbaine de la ville, et Abdelmoughit Slimani, président de la Communauté Urbaine de Casablanca. Cet accord vise à doter la métropole marocaine du système Gertrude (Gestion Electronique de Régulation du Trafic Urbain Défiant les Embouteillages) qui a déjà fait ses preuves, outre à Bordeaux, à Lisbonne et Porto (Portugal), à Montpellier, Reims, Fort-de-France et
Metz.
Selon, l'AFP, le système sera opérationnel dans un délai de 12 mois après la signature définitive du marché.

· Internet: Nouveauté
L'agence de communication Australia Advertising, qui a réalisé et développé au Maroc le réseau Open, met en place au mois de mars un nouveau site Internet. «Cyber Open» comprendra un programme de réservation de chambres d'hôtels, de billetterie, de location de voitures, en plus des informations nécessaires pour d'éventuels séjours au Maroc à l'intention des hommes d'affaires usagers du réseau des réseaux.

· La revue de la CCI britannique
La Chambre Britannique de Commerce et d'Industrie vient d'éditer sa revue annuelle au titre de l'exercice 1996/1997. Au sommaire: Evolution des relations commerciales Maroc-UE et Maroc-GB, privatisation, potentialités pétrolières, secteur minier au Maroc...

· Rôle de la femme marocaine
A l'occasion de la présentation du livre du Pr Mustapha Sehimi, «Guédira, fidélité et engagement», un dîner-débat est organisé par la Compagnie Marocaine des Hydrocarbures (CMH), le 28 mars, au Hyatt Regency Casablanca. Cette rencontre est parrainée par L'Economiste, l'Organisation des Femmes Démocratiques et Sociales, Femmes du Maroc, le Matin du Sahara et Maroc-Hebdo. Intervenants: Hassan Agzenai, Mustapha Sehimi, Khalid Naciri et Ftouma Benabdenbi.

· Compétences managériales et compétitivité mondiale
M. Driss Basri, ministre d'Etat à l'Intérieur, présidera la conférence-débat organisée par l'EDHEC en collaboration avec l'Institut Français de Gestion, IFG-Paris, le 28 mars à 19h à l'hôtel Royal Mansour. A l'ordre du jour: «Optimisation des Compétences Managériales face à la Compétitivité Mondiale».

· Régimes économiques en douane
Le Club Invest-Export de la Banque Commerciale du Maroc a organisé la semaine dernière un séminaire sur le thème «Les régimes économiques en douane, cadre législatif et réglementaire». Le tour de table a été coanimé par MM. Laayati et Sequat, respectivement responsables des Affaires générales et de la trésorerie à la BCM et docteur d'Etat en sciences économiques, professeur d'université et président de l'Institut Supérieur du Commerce International.
· Journées portes ouvertes ISCAE
La mise à niveau de l'entreprise marocaine est le thème retenu par les étudiants de 4ème année de l'Institut Supérieur de Commerce et d'Administration des Entreprises (ISCAE) pour la 12ème édition des journées portes ouvertes les 13, 14 et 15 mai prochains.

· La Koutla en séminaire
La Jeunesse Istiqlalienne accueille ce week-end, les 28, 29 et 30 mars, les ténors de la Koutla pour trois jours de séminaire. Les séminaristes devront passer en revue quatre grands volets: politique, social, économique, jeunesse et culture. Le thème général de ces journées est «questions d'actualité... perspectives d'avenir».

· L'UE a 40 ans
L'Union Européenne a soufflé les 40 bougies du Traité de Rome le 25 mars 1957. "Certes, en quarante ans, il y a eu des crises. Mais jamais elles n'ont mis à mal la communauté que nous formons. Au contraire: neuf pays se sont joints aux six fondateurs. Demain, nous accueillerons les pays d'Europe centrale et orientale ainsi que Chypre. L'Union Européenne demeure donc très attractive: qui frapperait en effet à la porte d'un club dénué d'intérêt?", a souligné M. Jacques Santer, président de la Commission Européenne, dans sa déclaration. Il a rappelé que les sociétés, dans leur diversité, sont appelées à se moderniser. A partir de 1999, la monnaie unique, l'Euro, complètera le marché unique. Mais "il faut aussi que la maison soit sûre". Ici, les problèmes de drogue et de criminalité sont préoccupants, et l'Union "est indispensable" pour les combattre. De plus, "l'Europe doit rester fidèle à son histoire et à sa vocation d'ouverture vers l'étranger: en Méditerranée et en Afrique, vers l'Amérique du Nord et l'Amérique latine, vers l'Asie et l'Océanie".


Jurassic Park


La scène se déroulait il y a quelques jours à la délégation commerciale d'Itassalat Al Maghrib au Mâarif au centre de Casablanca. Une dame, cliente, plutôt abonnée, la cinquantaine passée, se présente au guichet pour signaler que sa ligne est en dérangement. En face d'elle, un agent pianote sur son clavier d'ordinateur et vérifie si l'abonnée n'a pas de retard de paiement. Oui, confirme ce dernier: "Votre téléphone est en dérangement". "Pourriez-vous aviser le service de dépannage?", demande la dame. "Allez donc appeler le 11 dehors, pas ici madame", répond l'employé. Ebahie, la dame n'en croit pas ses oreilles. A sa sortie, l'agent des PetT éclate de rire en chuchotant avec ses voisins.
Décidément, ce n'est pas demain que l'abonné deviendra client. Et s'il n'y avait qu'une raison de privatiser...

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc