×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Eco-Consom

    Regard sur l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:215 Le 01/02/1996 | Partager

    · Drogue: Une vraie "connection"
    Les médias européens, si friands du sujet drogue, ne vont pas tarder à parler de la Moroccan Connection. Gérard de Villiers, si prompt en littérature, pourrait en faire un roman. Car le réseau poursuivi pour trafic de drogue est puissant, organisé et cosmopolite, d'après le communiqué de l'UCLAD (Unité de Coordination de la Lutte Anti-Drogue). Le cerveau, Abdelaziz Yakhoulfi, est arrêté. Le réseau connaissait la diversification des marchés et des sources d'approvisionnement, maîtrisant toute la filiale jusqu'au blanchiment de l'argent sale.
    Les volumes étaient conséquents (500 kg en moyenne par opération) et les trafiquants auraient accumulé des fortunes colossales.

    · 2M: "A la recherche " du droit de diffusion
    2M découvre avec "stupéfaction" que les droits de "A la recherche du mari de ma femme" ont été vendus à TVM, alors qu'elle détient ces droits jusqu'à fin avril 1996 et avait même prévu une rediffusion le 9 février.
    2M affirme qu'elle possède ces droits en fonction d'un accord de préachat qui lui permet de diffuser en avant-première des oeuvres marocaines et d'encourager la production nationale. La formule avait été adoptée pour "Badis", "La plage des enfants perdus", "Porte ouverte sur le ciel..." et même pour des courts métrages. 2M, qui veut donner à ses abonnés l'avantage de voir et revoir un film, voit ses objectifs contrecarrés.
    La chaîne "condamne cette pratique et cette interprétation pour le moins désinvolte des règles contractuelles".

    · Med-Interprise-Palestine: Agro-industrie, textile-cuir et bâtiment
    La Fédération des Chambres de Commerce de l'Union Européenne au Maroc (FCCUEM) organise une mission de travail à Bethlehem, avec le concours de l'Office pour le Développement Industriel (ODI). Cette mission aura lieu à l'occasion du Med-Interprise-Palestine les 23 et 24 février 1996.
    Assisté par les programmes d'aides de l'Union Européenne, le Med-Interprise-Palestine concerne les secteurs de l'agro-alimentaire, du textile-cuir et du bâtiment.
    Pour sa part, et outre la Palestine, la mission d'hommes d'affaires marocains organisée par la FCCUEM, à l'occasion de ce Med-Interprise, se rendra aussi en Jordanie et en Israël. Renseignements: FCCUEM, Tour Atlas, Place Zellaqa, Casablanca 20000; tél.: 45.03.00, fax: 45.04.45.

    · TVA: Des critères de répartition
    Une circulaire du Ministère de l'Intérieur du 24 janvier aux walis, gouverneurs et présidents de communes, institue un nouveau système de répartition de la part des collectivités locales dans la TVA (70% des recettes). Les préfectures auront 20%, les communes rurales 20% et les communes et communautés urbaines 30%.
    Par ailleurs, le Ministère publie des statistiques sur 631 questions qui lui ont été posées entre octobre 1993 et janvier 1996. C'est l'opposition qui en pose le plus, et c'est la décentralisation qui est le thème le plus évoqué avec 1/3 des questions, contre 18% pour l'ordre public.

    .Monopole des experts-comptables en matière de commissariat aux comptes
    Le Conseil National de l'Ordre des Experts-Comptables rappelle aux dirigeants et actionnaires des sociétés que les dispositions de la Loi 15-89 relatives au monopole de l'exercice du commissariat aux comptes entrent en vigueur à compter du 3 février 1996.
    Ainsi, à compter de cette date, seul l'expert-comptable inscrit à l'Ordre peut exercer cette mission et signer un rapport de commissariat aux comptes.
    Le Conseil National rappelle aussi que le monopole de l'audit comptable et financier est en vigueur depuis le 8 janvier 1993 (Dahir 1.92.139 portant promulgation de la Loi 15-89).
    Le Conseil National et les conseils régionaux tiennent à la disposition du public la liste des membres de l'Ordre aux adresses suivantes:
    - Conseil National: 27, Rue Al Balabil - Casablanca
    - Conseil Régional de Casablanca (Régions du Centre, Tensift et Sud): 5, Rue Al Araar - Casablanca
    - Conseil Régional de Rabat et Nord: 4, Rue Trabless - Rabat.


    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc