×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Eco-Consom

    Regard sur l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:204 Le 16/11/1995 | Partager

    · Il a plu!

    Week-end gâché, rues inondées, oueds en crue, chaussures trempées, rhume... c'est le bonheur, de ce que l'on appelle le "mauvais temps". La pluie est revenue, ramenant l'espoir dans les campagnes et l'optimisme dans les villes, après un début d'automne chaud et sec. Monsieur Météo, vedette des journaux télévisés, reprend plaisir à son exposé, s'étalant sur le détail des précipitations, un bon petit millimètre ici, ou un gros 200 millimètres là.

    · Foot: Il pleut des nuls

    La pluie a troublé nos footballeurs qui ne savent plus jouer qu'en terrain sec. Il fallait bien trouver ce prétexte à la faiblesse de nos attaques. Hormis le Raja qui a battu Salé par 3 à 0, il y a eu 1 but et 6 "nuls" blancs.
    132 joueurs ont donc gambadé sur un terrain pour rien. Une exception qui confirme la règle, alors que la FIFA multiplie les études statistiques pour juger des nouvelles règles du football sur l'efficacité des joueurs à marquer des buts, attirer des spectateurs et des sponsors.
    Le sursaut d'agressivité de nos joueurs était peut-être pour effrayer les défenseurs maliens à quelques jours du match avec le Mali, qui avait éliminé le Maroc à 2 reprises lors des compétitions internationales.

    · Information: Une journée parmi d'autres

    L'information, tout le temps présente sur le papier et les écrans, a désormais sa petite journée.
    Pourtant, le paysage médiatique marocain reste relativement pauvre, en dépit des quelques améliorations enclenchées au début des années 90: arrivée de L'Economiste, de Maroc Hebdo, amélioration d'Al Bayane puis du Matin du Sahara tout récemment, poussée dans la presse magazine avec Téléplus, Maisons du Maroc et plus récemment Femmes du Maroc.
    Pourtant, les tirages restent secrets ou faibles, même par rapport à ceux des pays peu peuplés comme la Tunisie. Les quotidiens émanent d'organes gouvernementaux ou de partis politiques. Les radios et les télévisions locales n'ont pas été autorisées même si elles nécessitent peu de moyens. 2M, le plus gros investissement, se voit concurrencée par les paraboles aux prix dérisoires.
    Côté humain, mises à part quelques "grandes plumes", les rédactions sont réduites en nombre et disposent de peu de moyens.
    Internet, réseau des réseaux, arrive en fanfare en ce 15 novembre au Maroc, mais avec beaucoup de retard, c'est-à-dire bien après le branchement de l'Algérie et de la Libye sous embargo.

    · Une avenue Ben Barka

    Un tabou est brisé. 30 ans après sa disparition, la mémoire de Mehdi Ben Barka est honorée par une grande avenue à Rabat, sa ville.
    Le militant du mouvement national, devenu leader de la gauche marocaine dans les années 60, a rassemblé, à titre posthume, des ministres et des hommes politiques de l'opposition.

    · Pour une meilleure intégration des handicapés

    En préparation à la célébration de la journée internationale des personnes handicapées, le 3 décembre, le Haut Commissariat aux Personnes Handicapées organisera un colloque national sur le thème "Pour un consensus national autour du plan d'action visant l'intégration des personnes handicapées", du 29 novembre au 1er décembre 1995, au Centre d'Accueil et de Conférences à Rabat. Les travaux de ce colloque se dérouleront sous forme de séances plénières et à travers cinq commissions: Prévention et santé, Education et enseignement, Formation et emploi, Législation et accessibilité et enfin Sport, culture et art.
    Le 27 novembre, le Haut Commissariat aux Personnes Handicapées fera don de fauteuils roulants, de béquilles et de lunettes de correction à un grand nombre de personnes handicapées et d'associations uvrant dans ce domaine.

    · 1er congrès des agences de voyages à Tanger

    Les agences de voyages du Maroc se réuniront en congrès du 7 au 9 décembre prochains dans la ville du Détroit. Le thème retenu pour orienter les débats est "Synergies et Partenariats". La profession, qui est atteinte de plein fouet par la crise que traverse le tourisme, veut resserrer les rangs de ses membres et "participer, à travers des recommandations qui découleront du congrès, au management de grandes orientations concernant le secteur".
    Un nouveau bureau sera également élu pour la période 1996-98.

    · L'Amérique frappée en Arabie

    L'Arabie Saoudite, qui soutient quelques mouvances islamistes à travers le monde, subit, pour la première fois sur son sol, un attentat revendiqué par "Les Tigres du Golfe".
    La xénophobie anti-américaine était apparue pendant la Guerre du Golfe, à l'époque où les forces alliées débarquaient avec leurs canettes de bière.
    L'attentat a fait 6 morts et 60 blessés. La violence de ce type est rare en Arabie Saoudite.
    En 1979, des dizaines d'extrémistes avaient occupé la Mosquée de la Mecque. Il a fallu l'intervention française pour les déloger. Des années plus tard, il y a eu des explosions pendant le pèlerinage.
    Depuis, le grand rassemblement du monde musulman obéit à des quotas et des règles de sécurité très stricts.

    · Nigeria, pays isolé

    Après l'exécution de neuf opposants dont l'écrivain Ken Saro-Wiwa, le Commonwealth, qui était réuni en Nouvelle Zélande, a décidé de suspendre le Nigeria.
    Le Nigeria se retrouve "pays isolé" puisque même l'Union Européenne a annoncé la suspension de sa coopération et les Etats-Unis ont dénoncé l'exécution collective et interdit, comme Londres, les ventes d'armes au Nigeria. Se repose donc la question de la relation entre toute forme d'aide et le respect des règles démocratiques et des droits de l'Homme, considérée par les uns comme une ingérence et par les autres comme un contrôle du bon usage de l'aide.


    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc