×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Eco-Consom

    Regard sur l'actualité

    Par L'Economiste | Edition N°:147 Le 29/09/1994 | Partager

    Islamistes contre Kabyles

    Le particularisme kabyle est le dernier bastion de la résistance anti-islamiste, dans une Algérie terrorisée par les violences du GIA et du pouvoir. L'antagonisme entre Islamistes défenseurs de l'arabité et Kabyles revendiquant l'enseignement de leur langue et la modernité s'exacerbe. L'enlèvement du chanteur Younès Matoub a fait monter le ton chez les Kabyles qui menacent d'une guerre totale.

    Les X préparent leur colloque

    Le groupe X-Maroc prépare son colloque international sur "la déréglementation et le financement des infrastructures", qui se tiendra à l'hôtel Sheraton de Casablanca les 6 et 7 octobre 1994. Sont annoncées des personnalités de premier plan, du monde politique et du monde des affaires, du Maroc et de l'étranger. En effet, la question posée mobilise les imaginations des ingénieurs et spécialement quand ils ont la charge de concevoir les programmes d'équipements lourds. En outre, comme l'Ecole Polytechnique fête cette année son bicentenaire, c'est le réseau international des X qui s'est mobilisé.

    Avocats et terroristes

    Les avocats se font des procès d'intention autour du procès des gangsters ou des terroristes, suite à l'attaque de l'hôtel Asni et aux découvertes des caches d'armes.

    Les avocats français se plaignent de la rapidité de la procédure, et les Marocains commis d'office les dénoncent. Vergès, qui profite toujours des causes perdues pour se mettre en avant, a fait des émules.

    Quant à l'enquête, elle se heurte au silence de Aït Idder (émule, lui, de Carlos) et aux révélations effrayantes de Marzouk qui voulait s'attaquer à une synagogue.

    La Conférence de Casablanca

    La Conférence Moyen-Orient et Afrique du Nord, qui se tiendra à Casablanca du 30 octobre au 1er novembre 1994, accueillera 1.500 participants dont 700 "business participants". Quelque 500 personnes sont déjà pré-inscrites dans cette dernière catégorie.

    La participation à la conférence se fait sur invitation uniquement. Les membres des deux organisations partenaires, World Economic Forum, à Genève, et Council on Foreign Relations, à New York, sont automatiquement invités.

    Pour les autres participants, la procédure suit le cheminement suivant :

    Les personnalités intéressées doivent faire part à l'une des deux organisations de leur souhait de recevoir une invitation. Celles-ci rassemblent les demandes et procèdent à une sélection, avec le concours du pays hôte, le Maroc. Cette sélection sera sévère, avec, parmi les critères, celui de l'implication internationale de la société représentée et celui du profil de la personnalité à retenir.

    Une fois la sélection faite, les personnalités retenues recevront une invitation nominative. Pour des raisons de sécurité évidentes, la liste nominative des invités restera confidentielle.

    Attention : des adresses et surtout des numéros de téléphone erronés circulent au Maroc, concernant les coordonnées des deux organisateurs, et des abonnés suisses ont été victimes de ces erreurs.

    Voici les bonnes coordonnées :
    - World Economic Forum : 53 Chemin des Hauts-Crêts - C-1223 Cologny Genève ; Tél.: (41.22) 736.02.43 ; Fax : (41.22) 786.27.44 ; Télex : 413 280.

    - Council on Foreign Relations : 58 East 68th Street, New York, NY 10021 ; Tél.: ( 1212) 734 0400 ; Fax : (1212) 861 2504.

    Retrouvez dans la même rubrique

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc