×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Réduction du CO2: Pas d’accord Paris-Berlin

Par L'Economiste | Edition N°:2794 Le 09/06/2008 | Partager

. L’Allemagne veut que les normes de Bruxelles soient imposées à tout type de voiture Paris et Berlin mènent encore des discussions «difficiles» et «compliquées» sur les futures normes européennes de réduction des émissions de CO2 des voitures, et un accord n’est pas à attendre au sommet franco-allemand ce lundi, a indiqué un porte-parole à Berlin.«Les pourparlers se poursuivent, le conseil des ministres franco-allemand n’est pas un rendez-vous où il s’agira de négocier concrètement. Les pourparlers se poursuivent au niveau des experts, particulièrement entre les ministères de l’Environnement des deux pays», a déclaré le porte-parole du gouvernement. Il a démenti des informations de la presse allemande, selon lesquelles la querelle serait surmontée: «Je ne peux le confirmer, les pourparlers sont difficiles et compliqués, je crois que les experts doivent continuer à négocier sur toute une série de points. Sur la base de ces constatations, nous n’attendons pas qu’un accord puisse être annoncé lundi», a-t-il dit.L’Allemagne, producteur de grosses berlines (avec BMW, Daimler et Porsche), plus polluantes que les petits modèles français, fait pression pour que les nouvelles normes que Bruxelles doit imposer aux constructeurs automobiles, dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, touchent tous les types de voiture, petites, moyennes et grosses. Elle avait vivement critiqué en décembre le projet présenté par la Commission européenne consistant à exiger les plus gros efforts des modèles les plus lourds, estimant ce projet pénalisant pour son industrie. La Commission européenne veut contraindre les constructeurs automobiles européens à abaisser leurs émissions de CO2, afin de parvenir à 120 grammes en moyenne par kilomètre émis par les voitures d’ici 2012. Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc