×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Culture

    Raji expose à la galerie Marsam

    Par L'Economiste | Edition N°:3170 Le 15/12/2009 | Partager

    . Un des meilleurs peintres figuratifs de la place. Le portrait de femme, sa spécialité ABDELHALIM Raji, 53 ans, expose jusqu’au 15 janvier une cinquantaine d’œuvres à la galerie Marsam à Casablanca. La plupart sont des portraits de femmes, d’où le thème de l’exposition: «Egéries et divas de nulle part». Elles sont toutes gracieuses, élégantes, fines, avec de la sensualité dans le regard. Leurs traits harmonieux les font appartenir à des canons esthétiques de beauté presque universels. Comme l’indique Zineb Abderrazik Chraïbi, copropriétaire de la galerie, «Raji les présente solennelles et majestueuses et comme il est lui-même quelque part designer, il conçoit pour elles les plus beaux atours». L’éclat et l’originalité de leurs parures, soigneusement assorties à leurs teints, à leurs coiffures et à leurs étoffes font voyager le spectateur partout, en Orient, Occident, Asie mineure, Inde, Byzance, Egypte, Turquie, Afrique, Sahara et Afrique du Nord… A travers ses portraits, l’artiste invite son spectateur à remonter le temps et à rêver au passé. «Raji est lui-même incapable de nous expliquer comment, quand et où toutes ces visions s’imposent à lui», fait remarquer Zineb Abderrazik Chraïbi, dans le texte de préface qu’elle a rédigé sur le catalogue de présentation de l’artiste. «Le portrait me permet de me perdre dans une aventure, dans un monde magique et intemporel», souligne l’artiste. Bien qu’il accorde aux femmes une place privilégiée dans son œuvre, Raji peint aussi des chevaux, des costumes, des bijoux et des natures mortes. Les propriétaires de la galerie Marsam, qui encouragent cet artiste depuis une vingtaine d’années et collectionnent ses tableaux, le considérent comme «un artiste talentueux, qui compte parmi les meilleurs peintres figuratifs marocains». Natif de Marrakech, Abdelhalim Raji est fils d’instituteur.Très jeune, il montre une passion pour l’art et le dessin et peu d’intérêt pour les études. Il décroche son baccalauréat et part pour Casablanca où il obtient un diplôme en Arts appliqués. Il décide alors de parfaire sa formation à Paris, avec un BTS en expression visuelle et un diplôme supérieur des arts appliqués et des métiers d’art à l’Ecole Olivier de Serres de Paris en 1984. Depuis, Raji a réalisé des illustrations, des animations, des affiches pour diverses agences publicitaires à Paris. Il a conçu des ouvrages scolaires pour l’enseignement de la langue arabe en Europe ainsi que des livres pour enfants et un folio d’Art. Il a à son actif de nombreuses expositions en France et au Maroc. Ses œuvres sont exposées en permanence sur le site de Drouot Cotation ainsi qu’aux galeries Marsam de Rabat et de Casablanca. Elles figurent dans des collections privées au Maroc et à l’étranger. Nadia BELKHAYAT

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc