×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

International

Rafale/Libye: 6 mois pour discuter les détails d’un contrat

Par L'Economiste | Edition N°:2673 Le 14/12/2007 | Partager

. Un mémorandum d’entente déjà signé par les deux partiesLA France et la Libye se «sont donné 6 mois pour négocier» sur les détails du contrat de vente de 14 avions Rafale à la Libye, a indiqué hier le PDG de Dassault Aviation, Charles Edelstenne, ajoutant que «ce chiffre de 14 est a priori acquis».«Les deux gouvernements ont signé un memorandum of understanding (un protocole d’accord dans lequel figure l’ouverture d’une négociation) pour l’achat de 14 Rafale par le gouvernement libyen jusqu’au 1er juillet 2008», a rappelé Edelstenne en marge d’une conférence de presse du ministre de la Défense Hervé Morin consacrée au soutien des exportations d’armement françaises.Le chiffre de 14 avions est «a priori acquis, il a reçu l’imprimatur du Guide» libyen Mouammar Kadhafi, a souligné Edelstenne.Selon le PDG de Dassault Aviation, maître d’œuvre de l’avion de combat français, Dassault et ses partenaires -Thales pour l’électronique et Snecma (groupe Safran) pour les moteurs-, mettront à profit «ces 6 mois» pour «négocier physiquement afin d’aboutir à un contrat signable par les deux parties».Il s’agit de «négocier les détails du contrat, le prix, la définition des matériels qui accompagnent l’avion, les clauses et les conditions de paiement».Un «memorandum d’intention», dont la signature a été annoncée lundi dernier quelques heures après l’arrivée à Paris du colonel Kadhafi, fixe une liste d’équipements, qui doit «faire l’objet d’une négociation exclusive d’ici au 1er juillet», dont les Rafale. Mais cela n’assure pas automatiquement la signature d’un contrat, qui dépend de l’issue des négociations.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc