×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
Affaires

Rabat se dote d’un conseil régional du tourisme

Par L'Economiste | Edition N°:1905 Le 29/11/2004 | Partager

. La nouvelle entité vise à mieux positionner la capitale. Un des principaux chantiers est de booster la capacité hôtelière. Identité visuelle, publicité, site Web, film institutionnel… les autres projetsLe Conseil régional du tourisme (CRT) de Rabat est né. Une rencontre entre professionnels du secteur et institutionnels de la région s’est tenue jeudi 25 novembre au siège de la wilaya de Rabat. Samir Kheldouni Sehraoui a été coopté président de ce conseil, en attendant d’organiser des élections pour mettre en place un nouveau bureau. Pour Hassan El Amrani, wali de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, le CRT est appelé à mettre en place un programme d’action visant la relance de l’activité touristique dans la région, en général, et dans la ville de Rabat, en particulier. Pour Sehraoui, le CRT Rabat a pour principale mission de fédérer une action globale et concertée, d’orienter et de favoriser le développement de l’industrie du tourisme dans la capitale, connue jusqu’ici pour son cachet de ville administrative.La tâche de Sehraoui ne sera pas donc pas aisée. Il devra retrousser ses manches pour rendre la destination Rabat attractive, tant auprès des nationaux que des émetteurs de touristes étrangers. Un des moyens pour y arriver est incontestablement de booster la capacité hôtelière qui demeure faible par rapport aux autres villes touristiques du Royaume (Marrakech, Agadir, Tanger, Fès…). En effet, Rabat dispose actuellement d’environ 4.400 lits. Le CRT devra compter sur l’appui de la wilaya, du Conseil régional et des élus des villes de la région. Sur son tableau de bord, le CRT compte élaborer une stratégie pour la promotion du tourisme dans la région. Y figurent notamment un programme d’actions promotionnelles, la confection d’une identité visuelle ou encore d’une publicité institutionnelle correspondant aux aspirations touristiques de la capitale. Le CRT ne s’arrête pas là. Il prévoit également la conception d’un site Web en quatre langues (arabe, français, espagnol et anglais), un film institutionnel et une politique de présence dans les différentes manifestations internationales de l’ONMT.Fadwa EL GHAZI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc