×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Société

Rabat accueille Ibn Rochd

Par L'Economiste | Edition N°:3016 Le 04/05/2009 | Partager

. Une trentaine d’intervenants du Maroc et de l’étranger. Les réflexions porteront sur les religions, le pouvoir, la laïcité… Le grand philosophe andalou Ibn Rochd, qui a profondément marqué l’histoire de la pensée, et dont les doctrines sont enseignées dans les plus grandes universités à travers le monde, sera au cœur d’une manifestation importante à Rabat. Organisé afin d’honorer sa mémoire, cet événement est intitulé «Sous le signe d’Ibn Rochd. Religions et pouvoirs, passerelle ou impasse?». Il se déroulera du 6 au 8 mai sur l’esplanade de la Bibliothèque nationale de Rabat, mais aussi à l’Institut français de Rabat, à la salle Bahnini et à la salle «Septième art». Les conférences et tables rondes seront ouvertes à tous et gratuites. Les organisateurs sont au nombre de quatre (Driss Khrouz, le directeur de la Bibliothèque nationale, Driss Ksikès, écrivain et journaliste, Noureddine Afaya, philosophe, et Michel Péraldi, directeur du centre Jacques Berque). Parmi les initiateurs figure aussi Thierry Fabre, essayiste, rédacteur en chef de la revue «La pensée du Midi», et directeur depuis 15 ans d’une manifestation similaire qui a lieu chaque année à Marseille.

Lectures philosophiques
Comme l’expliquent les organisateurs, le but est de se réunir afin d’échanger, de partager et de réfléchir sur des questions d’actualité, à savoir la relation entre la religion et le pouvoir. Les intervenants vont poser des questions sur la laïcité, la ritualisation politique des religions, la liberté de culte, les enjeux de la sécularisation, la gestion des fondamentalistes…. Plusieurs manifestations ludiques apporteront un peu de gaieté à ce sujet très sérieux. Ainsi, le premier soir, il y aura une représentation théâtrale à la salle Bahnini, avec pour thème: le lien entre religion et pouvoir. Le deuxième soir, sera diffusé au Septième Art «Le destin» de Youssef Chahine, un film sur Ibn Rochd et l’Inquisition. Le dernier soir, est prévue une soirée de remise des prix à la Bibliothèque nationale, pour récompenser les gagnants d’un concours de dissertations qui a concerné les élèves de 11 lycées à Rabat. A noter que la manifestation est soutenue financièrement par l’ Unesco à Rabat, la Bibliothèque nationale, HEM, l’IFR et l’Espace Cultures à Marseille… Les conférences réuniront une trentaine d’intervenants, dont une dizaine d’étrangers. Citons notamment Abdou Filali Ansary, philosophe et spécialiste de la laïcité, Abdennour Bidar, un Franco-Musulman qui vient d’écrire «Un islam sans soumission». Il y aura aussi Felite Dassetto, un Belgo-Italien, anthropologue très connu, qui travaille sur les religions. Feront le déplacement également Rafaël Liogier, directeur de l’Observatoire des religions à Aix-en-Provence. Il y aura aussi le philosophe Ali Benmekhlouf et Mohamed Kacimi, le dramaturge algérien. Les organisateurs ont prévu un hommage à Bruno Etienne, qui est l’un des grands spécialistes du Maghreb et de l’islam, décédé récemment. C’est Mohamed Tozy, écrivain politologue qui va modérer la rencontre. Enfin, les organisateurs programment des séances de lectures de textes philosophiques par Imane Zerouali et sa troupe. Ces derniers se préparent depuis un mois pour l’événement. Nadia BELKHAYAT
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc