×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Politique Internationale

    "Regards sur l'Europe" : Des spectacles pour oublier les visas et les tomates

    Par L'Economiste | Edition N°:154 Le 17/11/1994 | Partager

    "Regards sur l'Europe", c'est quelques jours de spectacles organisés et présentés par les pays membres de la Communauté Européenne. Cette manifestation démarre à Rabat à partir de ce jeudi 17 novembre. Elle permettra de redéfinir les rapports Maghreg-Europe sous l'angle culturel.

    L'union Européenne et ses Etats membres organisent conjointement du 17 au 29 novembre la 1ère édition de "Regards sur l'Europe", une manifestation artistique qui consistera en spectacles de danse, de musique et de théâtre de sept pays européens.

    M. Ronald Gallimore, conseiller au sein de la délégation de la Commission des Communautés Européennes à Rabat, a indiqué, lors d'un déjeuner de presse organisé pour cette manifestation: "Il s'agit en quelque sorte d'une pause qui nous permettra d'oublier pour un moment les problèmes de visas, de la tomate et de la pêche".

    "Regards sur l'Europe" débutera ce 17 novembre par un quatuor allemand de musique de chambre, le "Neues Leipziger Streichquartett", qui sera suivi par deux pièces de théâtre. La première, un one-woman show présenté par la Belgique le 21 novembre, s'intitule "La petite fille de l'arc-en-ciel" et se veut une illustration de la double identité culturelle des enfants nés de couples mixtes. Le contenu est à la fois sensible, poétique et riche. C'est le questionnement de l'enfance sur la mort, l'écartèlement entre l'amour d'un père et celui de la mère, la difficulté à assumer la tradition maghrébine et l'éducation européenne, le rôle du jeu et de l'imaginaire dans la dédramatisation des problèmes vécus.

    Molière ressuscité

    La seconde pièce de théâtre, présentée par la France le 22 novembre, est une adaptation du "Malade imaginaire", revue par la troupe marseillaise "Cartoon-Sardines" sous le titre de "Malade imaginé". Sont au centre de l'intrigue trois acteurs. L'un d'entre eux joue Argan, les deux autres comédiens interprètent tous les autres rôles, chaque personnage étant représenté par un costume. Ils apparaissent, disparaissent, jouent toutes les scènes en même temps.

    Ensuite, "Regards sur l'Europe" proposera le 24 novembre un groupe venu de Grande-Bretagne, "Inner Sense", dont les compositions originales s'inspirent du jazz latino-américain, du funk et du reggae. C'est une formation de onze musiciens, originaires de Manchester. Leur musique est à l'image de la culture urbaine née de la diversité ethnique en Grande-Bretagne. De son côté, le Portugal présentera le "Fado" pour le 25 novembre. D'origine lointaine, le mot "Fado" signifie le "destin" , la "fatalité", exprimés à travers la musique. C'est le "fatum", la certitude d'une vie faite de souffrances et de joies. Les mots peuvent difficilement exprimer ces sentiments transmis par le fado et ressentis non seulement par ceux qui le chantent, mais aussi par ceux qui l'entendent, car même si les paroles ne sont pas comprises, la mélodie et la voix transportent les personnes. Enfin, l'Espagne et l'Italie proposeront les 28 et 29 novembre un spectacle de flamenco authentique avec la célèbre Carmen Linares et un ballet-théâtre de Francesco Capitano où brillera la danseuse Margherita Parrilla, étoile de l'Opéra de Rome passée au ballet contemporain.

    "Inner Sense" et Dakka Marrakchia

    L'ensemble de ces spectacles sera présenté à la salle polyvalente de l'Ecole Mohammadia d'Ingénieurs de Rabat, car le Théâtre Mohammed V est en travaux de réaménagement. Le public de Casablanca n'a pas été oublié puisqu'il pourra également apprécier au Complexe Culturel Sidi Belyout le quatuor de musique classique allemand le 18 novembre, Margherita Parrilla le 25 novembre, Carmen Linares le 29 novembre et "Inner Sense" le 30 novembre. La pièce de théâtre "Le Malade Imaginé" sera présentée au Centre Culturel Français de Casablanca le 26 novembre.

    Lors de ces tournées, un ensemble de rencontres entre groupes étrangers et marocains sont prévues. En effet, explique le représentant du British Council, les musiciens de "Inner Sense" animeront des ateliers dans les conservatoires de Casablanca et de Marrakech pour y présenter en particulier certains instruments de percussion latino-américains très peu connus en Afrique. Ils auront l'occasion de rencontrer des groupes marocains tels que les Gnaouas et ceux de la Dakka marrakchia.

    Le prix d'un billet spectacle "Regards sur l'Europe" coûte 50 DH, "c'est un prix très étudié", note M. Ronald Gallimore. Toutefois des réductions de 50% seront accordées aux étudiants et aux adhérents à l'un des centres culturels.

    H.R.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc